Le Projet SEUR veut démythifier les sciences de la santé auprès des jeunes

  • Forum
  • Le 24 novembre 2014

Le Projet SEUR (projet institutionnel de sensibilisation aux études, à l'université et à la recherche né en 2001), dont la mission est de valoriser la poursuite des études chez les jeunes, a mis sur pied un programme d'intervention visant à améliorer la diversité ethnique, culturelle et socioéconomique chez les futurs candidats au premier cycle de disciplines professionnelles liées à la santé à l'Université de Montréal.

 

Le volet Sciences santé, qui a été lancé en septembre, veut favoriser la formation universitaire en sciences de la santé auprès des élèves de cinquième secondaire et du cégep. L'équipe compte aujourd'hui plus de 70 étudiants de l'UdeM inscrits dans des programmes d'études en santé désireux de s'engager bénévolement auprès de ces jeunes. Ils sont prêts à se déplacer dans leurs écoles et collèges, à les guider et à les inspirer.

Des kiosques ont été installés dans les facultés, départements et écoles de nos unités partenaires. Les étudiants de l'équipe ont eu l'occasion de discuter avec les chargées de projet, de se renseigner sur le projet et de choisir quelle forme prendra leur engagement.

En parallèle, le volet Sciences santé se déploie dans les écoles secondaires partenaires (Académie de Roberval, Père-Marquette, Mont-Royal, Sophie-Barat, Georges-Vanier et Lucien-Pagé). Des exposés ont déjà été donnés dans quelques établissements. Les programmes en sciences de la santé menant à une reconnaissance professionnelle offerts à l'Université de Montréal ont été présentés ainsi que de l'information sur l'admission comme la cote R et les tests exigés par certaines facultés en sciences de la santé. Les élèves ont pu poser leurs questions et ils ont également montré leur intérêt à participer à des activités telles que des conférences, du mentorat, des séances de clavardage, des visites de laboratoires et de cliniques, etc.