La CUPEUM réinvente les espaces publics du Parc olympique

Projet de Sophie Lacoste et Virginie Roy MazoyerPrenant appui sur un exercice de visions d'aménagement élaborées par les étudiants de l'Université de Montréal, la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal (CUPEUM) propose des enjeux et des stratégies d'interventions pour les espaces publics du Parc olympique de Montréal.

Rappelons que dans la foulée de ses recommandations au Comité-conseil sur l'avenir du Parc olympique en 2012, la Chaire UNESCO a décidé d'engager une réflexion sur la requalification des espaces publics de ce site emblématique pour Montréal en réalisant un atelier de design urbain avec les étudiants de 4e année de l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal pour énoncer huit visions d'aménagement.

Dans la foulée de ses idéations en design urbain, la CUPEUM vient de réaliser une synthèse qui permet de définir non seulement les enjeux à retenir pour préserver, mettre en valeur et développer les espaces extérieurs du Parc olympique et mais également des stratégies d'intervention à privilégier pour apporter des solutions viables face aux enjeux identifiés précédemment.

Ainsi face à l'ensemble des problèmes cernés sur le site du Parc olympique, la Chaire UNESCO identifie des stratégies interventions qui regroupent sept thèmes clés, soit l'environnement, l'eau, le mobilier, la signalisation, l'animation, la circulation et l'architecture. Chacune de ces thématiques propose des principes et des critères d'intervention en design en mots et en images.

Ce cadre d'interventions pour réinventer les espaces publics du Parc olympique est disponible sur le site Internet de la Chaire UNESCO.

Cette réflexion unique de la CUPEUM et des étudiants de l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal a bénéficié du support de la direction du Parc olympique.

« Maintenant, il est à souhaiter que cette réflexion fasse oeuvre utile pour le devenir des espaces publics de ce site unique et emblématique du paysage montréalais », souligne M. Poullaouec-Gonidec, professeur et directeur de la CUPEUM.

Source : Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal

Relations avec les médias :

  • Philippe Poullaouec-Gonidec
    Professeur et titulaire
    Chaire UNESCO en paysage et environnement
    Université de Montréal
    Tel : 514-343-7500
    Cell : 514-942-3531
  • Patrick Marmen
    Agent de recherche
    Chaire UNESCO en paysage et environnement
    Université de Montréal
    Tel : 514-343-6111 poste 4783