Lise Fortier (1925-2014)

  • Forum
  • Le 8 décembre 2014

En 5 secondes

La mort de la Dre Lise Fortier, survenue le 8 novembre 2014 à Beaumes-de-Venise, en France, a été une surprise pour tous.

Lise FortierLa mort de la Dre Lise Fortier, survenue le 8 novembre 2014 à Beaumes-de-Venise, en France, a été une surprise pour tous. À 89 ans, elle gardait une fougue, une mémoire et une vivacité d'esprit hors du commun.

 

Ayant terminé avec succès des études de médecine en 1950, elle a été en 1958 la première Canadienne française diplômée en gynécologie-obstétrique par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, qui l'avait aussi nommée associée. Elle a travaillé à l'hôpital Notre-Dame jusqu'en 1980. La Dre Fortier a été reconnue pour ses qualités d'enseignante et de chirurgienne. Elle s'est de plus intéressée à la qualité des soins en obstétrique et gynécologie dans le département et au sein d'organismes provinciaux et nationaux. Elle a été en 1974 secrétaire générale d'un congrès international francophone d'obstétriciens-gynécologues présidé par le Dr Pierre Audet Lapointe. Elle a livré une lutte épique à ses confrères médecins et au conseil d'administration pour ouvrir, en mai 1967, la première clinique de planification familiale et d'avortement en milieu hospitalier francophone québécois. Cette clinique universitaire a offert dès les débuts des services complets, médicaux et sociaux, en plus de contribuer à l'Université de Montréal à l'enseignement et à la recherche médicale subventionnée par l'Organisation mondiale de la santé, le Conseil médical de recherche du Canada et des entreprises pharmaceutiques.

Son expertise, sa compétence et ses recherches en contraception, planification familiale et avortement lui ont valu d'être élue en 1973, pour un mandat de trois ans, au poste de présidente de la Fédération de planning familial du Canada. Mais elle a dû se battre pour accéder à la présidence de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada en 1975. Durant son passage à la Société, la médecine périnatale a été reconnue comme une sous-spécialité de l'obstétrique-gynécologie. De plus, elle s'est formellement opposée au renouvellement obligatoire et périodique par examen de la compétence des membres que le Collège royal voulait instituer.

En 1978, elle a reçu le titre de professeure titulaire de clinique de l'Université de Montréal. Deux ans plus tard, elle s'installe en Californie pour y poursuivre sa carrière en planification familiale, obstétrique et gynécologie. Elle y est demeurée jusqu'en 2000.

En 1995, la Dre Fortier a reçu le prix Abbott-Pellan-Brissette, décerné conjointement par l'Association des médecins de langue française du Canada et le Collège des médecins du Québec, en reconnaissance de sa contribution particulière à la santé des femmes du Québec.

En l'an 2000, son fils et sa belle-fille ont élu domicile en France et Lise a décidé de prendre une semi-retraite et de s'établir à Beaumes-de-Venise tout en se consacrant aux arts et aux expertises médicales.

À son fils Thierry et à sa conjointe nous désirons offrir nos plus sincères témoignages de sympathie.

Dr Yves Lefebvre,
professeur titulaire au Département d'obstétrique-gynécologie