L'Université remet des bourses à 271 étudiants

  • Forum
  • Le 8 décembre 2014

En 5 secondes

L'Université de Montréal a remis, le 2 décembre, 271 bourses totalisant 470 000 $ à des étudiants au cours d'une cérémonie qui a réuni lauréats et donateurs.

De gauche à droite: Chantal Thomas, directrice générale du Bureau du développement et des relations avec les diplômés; Sophie Harrison, étudiante au baccalauréat en droit; Jean-Claude Robert, représentant du Fonds Claire McNicoll; Louise Béliveau, vice-rectrice aux affaires étudiantes et au développement durable; Yves Beauchamp, vice-recteur, développement du site Outremont. (Photo: Andrew Dobrowolskyj)L'Université de Montréal a remis, le 2 décembre, 271 bourses totalisant 470 000 $ à des étudiants au cours d'une cérémonie qui a réuni lauréats et donateurs. S'adressant à ces derniers, la directrice générale du Bureau du développement et des relations avec les diplômés, Chantal Thomas, a mentionné que «votre geste est une marque de confiance et une invitation à la persévérance».

Les étudiants réunis à l'agora Morris et Rosalind Goodman du pavillon Jean-Coutu venaient d'horizons divers. Quelque 20 bourses d'excellence ont été données, 10 bourses sont allées à des étudiants en situation de handicap, 20 à des étudiants de la Faculté de l'éducation permanente et plusieurs autres, enfin, 221 bourses de soutien financier ont été versées. Les étudiants ont été choisis par les Services aux étudiants et le montant des bourses totalisent 397 000 $.

Au nom des donateurs, Jean-Claude Robert, conjoint de Claire McNicoll, disparue en 2002 et qui a occupé diverses fonctions au sein de l'équipe de direction de l'Université, a confessé qu'il a mis du temps avant d'être convaincu de l'utilité d'un Fonds, (e l'occurrence le Fonds Claire-NcNicoll) mais qu'aujourd'hui il comprenait parfaitement qu'une telle avenue assurait la pérennité des bourses. Au nom des étudiants, Sophie Harrison, étudiante en droit, a déclaré que la bourse qu'elle recevait lui permettrait de poursuivre ses études l'esprit tranquille, sans souci d'ordre financier.