Hydro-Québec et l'Université de Montréal signent une entente avec Aleees

Hydro-Québec, l'Université de Montréal et Aleees, l'un des plus importants producteurs de matériaux de batterie du monde, annoncent la signature d'une entente qui permettra à l'entreprise taïwanaise d'intégrer les batteries à base de phosphate de fer lithié à sa chaîne de valeur et de les utiliser à des fins industrielles sur le territoire québécois.

 

Dans le cadre de cette entente, Aleees s'engage à créer des emplois au Québec, dans une usine de fabrication dédiée à l'intégration de ses produits et systèmes dans des applications industrielles, par exemple pour des autobus électriques et des systèmes de stockage d'énergie.

« Il s'agit d'une retombée directe de l'innovation et de la recherche de pointe réalisées à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec, explique Élie Saheb, vice-président exécutif – Technologie à Hydro-Québec. Nous nous réjouissons que nos brevets permettent des investissements et la création d'emplois au Québec. Cette entente consolide la position de leader qu'occupe le Québec en matière d'électrification des transports. »

« Avec cette entente, Aleees fait sa première incursion en territoire nord-américain, explique Sheng-Shih Chang, le président-directeur général d'Aleees. L'efficacité de nos produits et la préservation de l'environnement sont nos principaux objectifs, et nous sommes particulièrement fiers de travailler avec Hydro-Québec, d'une part parce que l'entreprise produit de l'énergie renouvelable à 99 % et d'autre part parce que les coûts de l'énergie au Québec sont peu élevés. »

« L'Université de Montréal est très fière de ces retombées québécoises d'une découverte réalisée dans ses laboratoires sur les matériaux. Nos chercheurs sont résolument engagés dans l'exploration de solutions innovantes pour le développement de sources d'énergie alternatives et de modes de transport plus verts. Un défi à l'échelle mondiale qu'ils sont prêts à relever », déclare Geneviève Tanguay, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation de l'Université de Montréal.

Le phosphate de fer lithié est un matériau de cathode innovant, performant et sécuritaire, utilisé dans les batteries rechargeables des téléphones portables, ordinateurs portables et véhicules électriques et hybrides. Hydro-Québec et l'Université de Montréal sont les propriétaires d'un portefeuille de brevets dans ce domaine d'activité.

Relations avec les médias :
Marc-Antoine Pouliot
Hydro-Québec
T. 514 289-3173

Mathieu Filion
Université de Montréal
T. 514 343-7704

Sharon Su
Aleees
T. +886-3-3689520 ext. 82200