Octroi de plus de 26 M$ pour la recherche à l'UdeM

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) annonce aujourd'hui des investissements de 256 M$ dont 26 millions à l'Université de Montréal. Photo : IstockLa Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) annonce aujourd'hui des investissements de 256 M$ dont 26 millions à l'Université de Montréal, montant incluant une contribution du Gouvernement du Québec. Ces investissements s'effectuent dans le cadre du concours du Fonds d'innovation, mettant au défi les universités de mettre sur pieds des projets d'infrastructure de recherche de pointe qui auront un effet structurant sur le paysage canadien de la recherche.

 

L'Université de Montréal pilote trois des demandes financées dans des domaines variés : l'astrophysique, la médecine personnalisée et la caractérisation des matériaux et nanomatériaux.

     

  • René Doyon, professeur au Département de physique, est à la tête d'un consortium d'universités canadiennes, comprenant des collaborations internationales, pour mettre au point deux instruments qui seront installés sur un télescope de l'hémisphère Nord et de l'hémisphère Sud afin de détecter et caractériser les exoplanètes.

  • Guy Sauvageau, professeur au Département de médecine et chercheur à l'Institut de recherche en immunologie et cancérologie (IRIC), développera une approche personnalisée pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë par la mise au point de nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques hautement performants. Ce travail s'effectuera en collaboration avec ses collègues Anne Marinier, Claude Perreault, Sébastien Lemieux et d'autres chercheurs de l'IRIC ainsi que la Dre Josée Hébert de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

  • François Schiettekatte, avec Luc Stafford et Richard Leonelli tous professeurs au Département de physique mettront leur expertise en commun pour comprendre le phénomène complexe de traitement par plasma des matériaux, et ainsi générer des plasmas produisant de nouveaux matériaux. Ils pourront également reproduire certaines conditions d'irradiation des surfaces dans l'espace.
  •  

D'autres professeurs de l'UdeM participent à plusieurs autres projets pilotés par d'autres universités : que ce soit en performance et réception musicales (Université McGill), en biologie quantitative (Université McGill avec l'Institut de recherches cliniques de Montréal), sur les maladies pédiatriques rares (Université d'Ottawa avec le CHU Sainte-Justine) et sur l'étude et l'utilisation d'isotopes rares, entre autres pour l'imagerie médicale, du projet Ariel-II (Université de Victoria).

La Vice-rectrice à la recherche, la création et à l'innovation, Geneviève Tanguay, félicite les chercheurs qui reçoivent ces financements. « Le soutien de la Fondation canadienne pour l'innovation et du gouvernement du Québec témoigne de la qualité exceptionnelle de nos chercheurs et des projets mis de l'avant par l'Université de Montréal, affirme-t-elle. Ces subventions donneront à nos équipes une impulsion pour des découvertes futures aussi diverses que des exoplanètes, des matériaux innovants et des thérapies anticancéreuses personnalisées. Elles confirment le leadership de notre institution dans ces domaines, au Québec et au Canada. »

Faits saillants

     

  • 87 projets au Canada pour 256,4M $ financés par la FCI
  • 52 établissements universitaires récipiendaires
  • L'UdeM est impliquée dans 7 projets financés
  • 26 200 000$ de la FCI et du Gouvernement du Québec pour l'Université de Montréal
  •  

Pour information, consultez le site de la Fondation canadienne pour l'innovation

Source : BDRV