Le philosophe Louis-André Dorion honoré par l'Académie française

Louis-André Dorion et Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française. Crédit photo : Michel Monsay, Académie française Louis-André Dorion, directeur du Département de philosophie et professeur à l'Université de Montréal, a reçu le 4 décembre dernier, le Prix François-Millepierres remis par l'Académie française lors de sa séance publique annuelle présidée par Valéry Giscard d'Estaing.

 

Récompensé pour son ouvrage L'autre Socrate. Études sur les écrits socratiques de Xénophon (Paris, Les Belles Lettres, 2013), Louis-André Dorion a notamment traduit Lachès et Euthyphron, de Platon (Flammarion, «GF», 1997), Les Mémorables, de Xénophon (Les Belles Lettres, 2000), et Charmide et Lysis, de Platon (Flammarion, «GF», 2004). Spécialiste notoire du philosophe grec (Ve siècle avant J.-C.), il a publié Socrate aux Presses universitaires de France (2011), dans la collection Que sais-je?. Créé en 1988, le Prix François Millepierres récompense l'auteur d'un ouvrage d'histoire, d'érudition ou de philosophie ayant trait à l'Antiquité, ou à défaut à l'époque contemporaine. Le prix est soutenu par la fondation Mmes Millet et Danysz et décerné par l'Académie Française.

Louis-André Dorion, prononcera, le 12 février prochain, dans le cadre des Belles Soirées, une conférence intitulée « Socrate, Athènes et la politique ».

Que peut-on réellement savoir sur Socrate? (Publications Universitaires)