Flux, installation immersive plongeant le visiteur à New York, Paris et Istanbul

MedialabAU, laboratoire créé à l'École d'architecture de l'Université de Montréal présentera l'installation immersive Flux du 28 janvier au 8 mars 2015 au Centre d'exposition de l'Université de Montréal.

 

Cette œuvre propose 14 paysages urbains à multiples échelles projetés sur un écran géant en forme du ruban de Moebius. Les spatialités qui y sont créées font expérimenter au visiteur une impression de légèreté, une volonté de jouer avec un espace en perpétuelle transformation en vue de se libérer de la pesanteur terrestre. Tout au long des 25 minutes d'immersion, l'œuvre plonge le visiteur dans des urbanités intensives de New York, Paris et Istanbul. Flux lui permet d'arpenter leurs espaces publics, proposant ainsi de «re-voir» l'espace de la ville occidentale à un moment où ses paysages et cultures, ses lieux géographiques et histoires confrontent la mondialisation.

Flux est un édifice vivant, une architecture fabriquée de la ville dans ses états instables, de ses élans et ambiances hétéroclites. Enveloppant le corps dans un espace vidéo-sonore, l'installation réunit dans une seule émotion l'espace 3D et le mouvement.

Entrecroisant publics et sites divers, Flux fusionne individus, groupes et paysages de 14 lieux :

     

  • NYC, Times Square (en feu)
  • Paris, Place de la République, le 1er mai
  • NYC, Brooklyn Bridge
  • Paris, Place de la Concorde
  • Istanbul, Place Galata
  • NYC, panorama de nuit
  • Istanbul, paysage au crépuscule
  • Paris, roller sur Boulevard Saint-Germain
  • Istanbul, paysage de soir
  • NYC, Pier 62 Skatepark-1
  • Istanbul, traversiers
  • NYC, front de mer avec hélicoptères
  • NYC, Pier 62 Skatepark-2
  • Istanbul, au bord de la Corne d'Or
  •  

     

     

Réalisation - Irena Latek
Composition et conception sonore : Simone D'Ambrosio
Caméra - Martin Bourgault, Fannie Duguay-Lefebvre et Irena Latek
Montage vidéo - Irena Latek, assistantes - Stéphanie Leboeuf et Gabrielle Renault
Contribution aux compositions du son pour les paysages de NYC, Brooklyn Bridge, et NYC, Pier 62 Skatepark-1 et 2 : Charles Laurence Proulx
Contribution à la recherche : Fannie Duguay-Lefebvre
Commissariat : Irena Latek
Réalisation de la projection en technologie numérique IAM : Patrick Saint-Denis
Assistants : Hugo Duguay et Karl Robert
Production 2014 : medialabAU

Centre d'exposition de l'UdeM
Pavillon de la Faculté d'aménagement
2940, Chemin de la Côte-Sainte-Catherine, local 0056
Métro Université-de-Montréal

Heures d'ouverture
Mardi, mercredi, jeudi et dimanche de 12h à 18h
Entrée gratuite

MedialabAU

Les explorations spatiales et médiatiques du laboratoire medialabAU se situent dans une tradition de conceptualisation de l'architecture liée à la ville, au paysage et au territoire, dont l'élaboration passe par le travail du dessin et de l'image. Faisant du mouvement le premier niveau de pensée du projet, medialabAU explore les approches cinématographiques, vidéastes ou multimédias cherchant à renouveler la conception architecturale. Il s'agit de s'emparer du vaste kaléidoscope de moyens appartenant aux arts numériques pour chercher, dans l'inconscient collectif des formes inédites d'architecture, à déceler ses signaux et ses traces dans les lumières, les sons, les instants, les évènements et les mémoires. Des instruments nouveaux, des objets et des médias inédits, émergent de ces recherches - le collage mouvant, le paysage interactif et la vidéo/construction. Flux expérimente cette dernière.

Les 14 œuvres et l'installation Flux ont été réalisées dans le cadre du programme de recherche-création du laboratoire medialabAU «Architecture de la ville mouvante. Développement de méthodes de la représentation architecturale par les médias technologiques. Exploration architecturale de vidéo/espace et des projections immersives» avec l'appui du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) et de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI). L'exposition a reçu l'appui du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Sources : École d'architecture de l'Université de Montréal, Centre d'exposition de l'Université de Montréal