40 ans à améliorer les soins pour les mères et les enfants

40 ans à améliorer les soins pour les mères et les enfantsLe Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, établissement affilié à l'Université de Montréal, entame un nouveau chapitre de son histoire après 40 ans d'existence. Depuis la vision de la fondatrice Justine Lacoste-Beaubien jusqu'à l'innovation de pointe d'aujourd'hui, la recherche à Sainte-Justine transforme depuis 1974 les soins mère-enfant au Québec, au Canada et à l'étranger afin de bâtir un meilleur futur pour les enfants.

 

«Depuis sa création, le Centre de recherche a été la pierre angulaire de l'innovation biomédicale. Il a révolutionné les soins de santé aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents et aux mères d'hier et d'aujourd'hui et a contribué à faire de Sainte-Justine le fleuron que nous connaissons», souligne le Dr Fabrice Brunet, directeur général du CHU Sainte-Justine et professeur au Département de pédiatrie de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

«Des bâtisseurs dotés d'une grande vision se sont succédés et ont contribué à la reconnaissance et au positionnement international de Sainte-Justine, qui siège désormais comme leader dans plusieurs consortiums internationaux, notamment en neurosciences,  génétique et génomique, oncologie, périnatalogie et cardiologie, ainsi qu'en orthopédie et réadaptation», a déclaré le Dr Alain Moreau, directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et également professeur à la Faculté de médecine dentaire et au Département de biochimie de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

Depuis l'ouverture de son tout premier laboratoire jusqu'à l'inauguration du premier Centre de génomique clinique pédiatrique intégré au Canada, en passant tour à tour par la structuration du Centre en axes de recherche, la création de l'Unité de recherche clinique appliquée (URCA) et le rapatriement de l'infrastructure de base de données et de biobanque sur la santé des Québécois CARTaGENE, le Centre de recherche a réuni une expertise exceptionnelle lui ayant permis de concrétiser les promesses de la médecine personnalisée, particulièrement dans le cas des maladies rares.

Le Dr Moreau rappelle par ailleurs que c'est l'engagement de la communauté de la recherche qui, depuis quatre décennies, façonne l'identité du Centre et en fait un acteur clé de l'amélioration des soins et de l'enseignement. «C'est grâce au talent de nos chercheurs, personnel de recherche, étudiants et personnel de soutien d'exception, à la précieuse collaboration de l'Université de Montréal et de nos autres universités partenaires, de même qu'à l'indispensable et indéfectible soutien de la Fondation CHU Sainte-Justine et autres organismes subventionnaires, que nous réussissons à innover depuis 40 ans», a-t-il affirmé.

Dans la prochaine décennie, le Dr Moreau a bien l'intention que le Centre aille encore plus loin dans la poursuite de sa mission. «C'est par l'essor de notre expertise dans des créneaux d'avenir, comme la thérapie cellulaire et la bioinformatique, que nous parviendrons à prévenir et à guérir plus de maladies», a-t-il ajouté.

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine | 40 ans de recherche en cinq portraits (Vidéo, 21 mn)

 

Source : Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

À propos du CHU Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine est le plus grand centre mère-enfant au Canada et le 2e plus important centre pédiatrique en Amérique du Nord. Il est membre du grand réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 664 employés dont 1 578 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 117 professionnels en soins, 502 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 200 chercheurs, 300 bénévoles, 3 400 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 35 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L'OMS a reconnu le CHU Sainte-Justine «Hôpital promoteur de la santé».