Investissement de 1,4 M$ de la Fondation canadienne pour l'innovation dans Érudit

La plateforme de diffusion et de recherche Érudit reçoit un financement de 1,4 M$ par la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) afin de renforcer son offre de services à la communauté universitaire canadienne, d'accélérer son avancement technologique, et de soutenir le développement numérique de la recherche en sciences humaines et sociales, arts et lettres.

 

« Érudit est né à l'Université de Montréal, où la recherche en sciences humaines, sociales, arts et lettres constitue une véritable force, explique le recteur Guy Breton. D'un regroupement de quelques revues scientifiques de notre campus, le projet a pris une envergure nationale, et même internationale. Il répond à un besoin grandissant de diffusion des connaissances et le fait en offrant des services conviviaux et adaptés aux réalités des chercheurs. L'investissement consenti aujourd'hui par la FCI constitue une reconnaissance de la qualité de ce service et lui permettra de poursuivre son développement. »

La subvention est accordée dans le cadre du concours spécial du Fonds des initiatives scientifiques majeures de la FCI, qui appuie et renforce les installations de recherche nationales d'avant-garde. Érudit figure parmi ces neuf installations considérées comme les plus performantes à l'échelle du pays et elle est la seule soutenue pour les disciplines en sciences humaines et sociales, arts et lettres (SHSAL).

Érudit fait rayonner la recherche d'ici dans le monde entier, et le financement de la FCI vient reconnaître ce caractère unique et indispensable que joue l'organisme auprès des chercheurs. En effet, plus de 21 millions de documents ont été consultés et téléchargés en 2014 sur Érudit et plus de 70% des consultations proviennent de l'extérieur du Canada.

Cette importante consultation est favorisée par la politique en faveur du libre accès aux publications savantes mise en place par Érudit, qui rend 95% des documents diffusés sur la plateforme accessibles gratuitement et librement à tous.

« Au moyen d'outils et d'installations de pointe, les chercheurs canadiens se posent des questions audacieuses, trouvent des réponses remarquables et les appliquent à des situations nouvelles et, souvent, inattendues. Les découvertes et les innovations qui découlent des travaux de recherche menés consolident la réputation du Canada comme nation qui excelle en recherche», présente Gilles Patry, président de la Fondation canadienne pour l'innovation.

Grâce à l'investissement continu des universités fondatrices, notamment celui essentiel de l'Université de Montréal, Érudit a pu devenir un outil central pour la communication et le rayonnement de la connaissance.

« La force d'Érudit est d'avoir réussi à fédérer de nombreux acteurs de la publication savante canadienne afin de bâtir un large corpus de documents, tout en établissant des partenariats au Canada et à l'étranger qui assurent la meilleure visibilité des contenus diffusés.» explique Dominique Bérubé, vice-rectrice adjointe à la recherche, à la création et à l'innovation de l'Université de Montréal.

Le financement accordé par la FCI viendra appuyer Érudit dans l'expansion de son réseau de partenaires et dans l'évolution technologique de son infrastructure, et permettra de consolider son soutien aux projets de recherche exploitant son corpus de documents.

À propos d'Érudit
Plus important diffuseur numérique de la recherche canadienne publiée en français ou bilingue, Érudit est un organisme sans but lucratif et un consortium interuniversitaire formé par l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université de Québec à Montréal.

Relations avec les médias :
Gwendal Henry
Chargé de communication - Érudit

William Raillant Clark
Attaché de presse international - Université de Montréal