Dessiner la science politique

  • Forum
  • Le 2 février 2015

Cette planche est tirée du billet «J'ai réalisé un jour que la plupart de mes amis qui s'intéressent à autre chose qu'à la science politique n'ont en fait aucune idée de ce que je raconte quand je leur parle de ma thèse. J'ai donc décidé de m'essayer à la vulgarisation de cette belle discipline qui propose de nombreux outils pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.» Voilà comment Anne-Laure Mahé, étudiante au doctorat au Département de science politique de l'UdeM, explique ce qui l'a motivée à concevoir un blogue visant à vulgariser quelques-unes des grandes questions de science politique.

 

Intitulé Dessinons la science politique, ce site propose des articles permettant notamment de mieux comprendre ce qu'on appelle le «plafond de verre» ou bien encore les rouages du culte de la personnalité. L'originalité de ce blogue repose sur le fait qu'il est intégralement composé de bandes dessinées créées par l'étudiante.

«Avec ce site, j'espère atteindre un nouveau public, plus jeune, qui n'a pas forcément étudié les concepts de science politique mais qui a tout de même un intérêt pour ces thématiques», mentionne Mme Mahé, qui considère que faire de la vulgarisation est «un devoir pour tout chercheur».

Dans ses bandes dessinées, la jeune auteure essaie de traiter des sujets liés à l'actualité et elle prend soin de mettre à l'avant-scène les débats qui animent la science politique. Chaque planche est d'ailleurs enrichie d'une bibliographie grâce à laquelle le lecteur peut en apprendre plus sur le sujet.

Celle qui envisage de partir bientôt au Soudan dans le cadre de sa thèse consacrée au maintien des régimes dictatoriaux, devrait prochainement travailler à la publication sur son site de billets consacrés à la secte Boko Haram et au concept d'État islamique. Elle projette également de sonder ses lecteurs, au moyen de la page Facebook de son blogue, sur les thèmes qu'ils souhaiteraient voir abordés prochainement.