Prix d'excellence en recherche du CRCHUM 2015

De gauche à droite: Marc Prentki, John Stagg, Vincent Poitout (directeur intérimaire du CRCHUM), Daniel Kaufmann.Le 29 janvier dernier, les chercheurs Marc Prentki, John Stagg et Daniel Kaufmann ont reçu les Prix d'excellence en recherche 2015 du CRCHUM, établissement affilié à l'Université de Montréal. Décernés dans le cadre de la Retraite des chercheurs du CRCHUM, ces prix d'excellence en recherche soulignent la performance exceptionnelle des chercheurs dans la recherche en santé pour la troisième année consécutive.

 

Marc Prentki, chercheur au CRCHUM depuis 1997 et professeur aux Départements de nutrition et de biochimie de l'Université de Montréal, a obtenu le «Prix d'excellence» pour l'ensemble de sa carrière. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le diabète et le métabolisme, il s'est illustré en améliorant la compréhension des mécanismes moléculaires en cause dans le diabète de type 2. Il s'intéresse plus spécifiquement à la régulation de la sécrétion d'insuline ainsi qu'aux mécanismes qui conduisent à l'obésité. Récipiendaire du Prix de la Fédération des sociétés européennes d'endocrinologie en 1994 et du Prix Albert Renold de l'Association européenne pour l'étude du diabète en 2001, le Dr Prentki a fondé et dirige actuellement le Centre de recherche du diabète de Montréal.

John Stagg, chercheur au CRCHUM depuis 2010 et professeur adjoint à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal, a obtenu le «Prix du jeune chercheur», reconnaîssant la contribution scientifique exceptionnelle d'un chercheur dont le programme de recherche autonome est établi depuis moins de 10 ans. John Stagg a obtenu un Ph.D. en médecine expérimentale à l'Université McGill en 2005 avant de poursuivre sa formation postdoctorale en en immuno-oncologie au Peter MacCallum Cancer Centre à Melbourne en Australie. De concert avec des chercheurs australiens, le Dr Stagg a récemment découvert qu'une enzyme impliquée dans le cancer du sein triple négatif est responsable du fait que les patientes réagissent moins bien à la chimiothérapie.

Daniel Kaufmann, chercheur au CRCHUM depuis deux ans, professeur agrégé de clinique au Département de médecine de l'Université de Montréal et médecin microbiologiste infectiologue au CHUM, a obtenu le «Prix de la contribution scientifique de l'année». Au cours de la dernière année, il a mis au point un nouveau procédé en cytométrie qui permet de dévoiler le processus de transcription de gènes cellulaires. Cette étude a été publiée dans Nature Communications. Le Dr Kaufmann a étudié la médecine en Suisse et a poursuivi un postdoctorat au Massachussetts General Hospital à Boston avant d'être nommé professeur à la Harvard Medical School. Ses travaux ont posé un jalon important dans la compréhension des mécanismes d'immunorégulation et de dysfonction des lymphocytes T dans l'infection au VIH.

Les lauréats des Prix d'excellence en recherche CRCHUM obtiennent une bourse de 1000 $ chacun, ainsi qu'une paire de billets pour le Grand Labo 2015.