La glucosamine peut soigner l'arthrose!

  • Forum
  • Le 9 février 2015

  • Martin LaSalle

Le supplément permet de réduire la douleur et le gonflement articulaire. (Illustration: Thinkstock)

 

Un supplément combinant de la glucosamine et du sulfate de chondroïtine s'avère aussi efficace qu'un médicament anti-inflammatoire et non stéroïdien pour réduire la douleur et le gonflement articulaire dus à l'arthrose du genou.

 

 

 

C'est ce qu'indiquent les résultats d'une étude menée dans quatre pays (France, Allemagne, Pologne et Espagne) auprès de 606 personnes de 63 ans d'âge moyen souffrant d'arthrose du genou et de douleurs qualifiées de modérées à intenses.

Publiée dans la revue scientifique Annals of The Rheumatic Diseases, l'étude a été réalisée par une équipe de chercheurs dont faisaient partie Jean-Pierre Pelletier et Johanne Martel-Pelletier, professeurs titulaires à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et cotitulaires de la Chaire en arthrose de l'UdeM.

Les chercheurs ont comparé en double aveugle l'efficacité de deux types de traitements, soit une dose quotidienne de célécoxib, un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien souvent prescrit pour l'arthrose, de même qu'un supplément constitué de 400 mg de sulfate de chondroïtine et de 500 mg de glucosamine à raison de trois doses quotidiennes.

Les participants ont été suivis pendant six mois. Le médicament d'ordonnance s'est révélé plus efficace dans les premiers mois, mais par la suite l'équipe a constaté une diminution similaire de la douleur (de 50 %) dans les deux groupes.

En outre, plus de 46 % des usagers du médicament comme du supplément ont mentionné que la raideur articulaire était moindre, tandis que plus de 50 % de l'ensemble des sujets ont rapporté que le gonflement articulaire dans les genoux avait été réduit.

Des résultats probants

Les deux traitements n'ont provoqué aucun effet indésirable notable, même si la prise de célécoxib peut, à long terme, être associée à des problèmes gastriques et à des troubles cardiovasculaires.

Pour ce qui est du supplément, non seulement il s'est montré efficace pour réduire la douleur et la raideur attribuables à l'arthrose du genou, mais il est reconnu que la chondroïtine peut stimuler la synthèse du collagène dans l'articulation, ce qui contribue à la résistance des tissus et des articulations.

«Si les résultats de certaines études concernant l'efficacité de ce supplément combiné ont été controversés par le passé, nos travaux présentent des données solides en faveur de son efficacité dans le traitement de l'arthrose du genou», concluent les chercheurs.

Martin LaSalle