Nutrition : nouveaux services pour prévenir et traiter le diabète

  • Forum
  • Le 9 février 2015

  • Martin LaSalle

Les individus à risque de devenir diabétiques peuvent bénéficier de consultations. (Photo: Claude Gauthier)Saviez-vous qu'au Québec près de 900 000 personnes sont diabétiques et que 200 000 d'entre elles l'ignorent?

 

Depuis janvier, la Clinique universitaire de nutrition de l'Université de Montréal offre des services spécialisés aux personnes diabétiques ou prédiabétiques dans ses nouveaux locaux inaugurés à l'automne. On y propose aussi des services nutritionnels spécialisés relatifs à la promotion et au maintien de saines habitudes alimentaires ainsi qu'à la perte de poids en vue de prévenir et de traiter le diabète de type 2.

Les individus susceptibles de devenir diabétiques – dont ceux ayant des antécédents familiaux de diabète, ceux âgés de plus de 40 ans et qui ont un surpoids ainsi que certaines populations à risque – peuvent bénéficier de consultations individuelles données par la nutritionniste Annie Cauchon. Et rencontrer s'ils le souhaitent – gratuitement et sans liste d'attente – le Dr Jean-Marie Ekoé, endocrinologue, directeur médical de la Clinique et professeur au Département de nutrition de la Faculté de médecine de l'UdeM.

De plus, des séances de groupe sont destinées au grand public et aux gens à risque ou atteints de diabète de type 2.

Rappelons que les services en matière de prévention et de traitement préventif du diabète de la Clinique universitaire de nutrition sont offerts sous la supervision d'Irène Strychar, professeure titulaire au Département de nutrition, en collaboration avec Émilie Grenier, diététiste et coordonnatrice des activités de la Clinique.

Pour de plus amples renseignements sur la Clinique universitaire de nutrition et ses services, écrire à clinique-nutrition@umontreal.ca ou visiter son site Internet.

Martin LaSalle