Hockey féminin : Trois Carabins remportent l’argent aux Universiades

Élodie Rousseau-SiroisTrois joueuses de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal ont complété le tournoi des Universiades d’hiver de Grenade, en Espagne, avec une médaille d’argent au cou. En finale jeudi après-midi, elles se sont inclinées 3-0 face à la Russie. Malgré ce revers, l’expérience qu’elles y ont acquise pourra aider les Bleus dans le dernier droit de la saison.

 



« Au-delà du résultat, prendre part à un tel événement international est une expérience inoubliable pour nos joueuses, a souligné la directrice du programme de hockey féminin des Carabins, Danièle Sauvageau. Nous tenons à remercier les gens de Sport interuniversitaire canadien et le personnel d’entraîneurs de l’équipe canadienne pour l’encadrement offert à nos joueuses pendant les Universiades. C’est une aventure qui leur permettra de devenir de meilleures athlètes, mais également de meilleures personnes. »

Avec la saison régulière qui tire à sa fin et l’arrivée des séries éliminatoires, les trois représentantes de l’UdeM pourront tirer profit de ce tournoi pour aider leur formation dans sa quête du titre canadien.

« Participer à un match d’importance comme cette finale est bénéfique pour nos joueuses pour plusieurs raisons, a exprimé l’entraîneure-chef des Carabins Isabelle Leclaire. Le tournoi est court et elles doivent d’abord s’adapter rapidement à de nouvelles coéquipières et un autre système de jeu. Elles affrontent également des équipes inconnues, comme ce qui pourrait également nous arriver en séries éliminatoires. »

Notamment, la gardienne titulaire des Bleus Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) s’est vue confier la responsabilité d’être la gardienne des Canadiennes dans cette finale. « Élodie était déçue lors de la dernière édition de ne pas avoir pu garder le filet en finale, se rappelle Isabelle Leclaire, assistante-entraîneure de l’équipe canadienne en 2013. C’est bon pour sa confiance qu’on ait fait appel à elle cette fois-ci. »

La joueuse de 23 ans originaire de Pohénégamook a bloqué 31 des 34 tirs dirigés vers elle. L’attaquante Ariane Barker (Communication) et la défenseure Elizabeth Mantha (Relations industrielles) ont également eu leur part de responsabilité dans les succès de l’équipe.

Les Carabins sont la formation universitaire la mieux représentée au sein de cette équipe canadienne avec trois joueuses.

Deux défaites face à la Russie
L’équipe russe, qui misait sur huit joueuses ayant participé aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, a infligé les deux premiers revers à l’équipe canadienne dans l’histoire de ce tournoi, depuis l’entrée de ce sport en 2009. En ronde préliminaire, la Russie avait mérité un gain de 3-1 sur le Canada.

En finale, la gardienne russe Yulia Leskina a réalisé 40 arrêts pour mériter le jeu blanc. Ses coéquipières ont ouvert le pointage en début de deuxième période. Elles ont ensuite ajouté deux buts en troisième période. Les Canadiennes n’ont pu profiter des 22 minutes de pénalité écopées par la Russie.

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420