Hockey féminin : Les Carabins sont victimes d’une remontée des Martlets

Ariane BarkerDimanche après-midi, l'équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal visitait ses plus grandes rivales, les Martlets de McGill, à l'Aréna McConnell. Les athlètes de Montréal pouvaient s’assurer du titre de la saison régulière pour la première fois de leur histoire avec une victoire, mais elles se sont inclinées par la marque de 6-3.

 



La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Carabins. À son premier match après les Universiades, Ariane Barker (Communication) a réussi à s’échapper et à déjouer la gardienne adverse après seulement 28 secondes de jeu. Barker n’en avait pas fini et moins de trois minutes plus tard, elle a servi une passe parfaite à Audrey Gariépy (Relations industrielles), qui a complété la séquence pour doubler l’avance de Montréal.

Alors qu’il restait un peu plus de cinq minutes au premier engagement, ce trio a continué son bon travail. Josianne Legault (Adaptation scolaire) a créé un revirement en zone offensive, ce qui a mené au deuxième but d’Audrey Gariépy. Les Carabins n’ont toutefois pas été capables de garder cette avance intacte avant leur retour au vestiaire puisque les Martlets ont marqué leur premier but après 16 minutes de jeu.

Par la suite, McGill a marqué trois buts consécutifs en avantage numérique. Les deux premiers buts marqués alors que Montréal évoluaient à 4 étaient au cours de la période médiane, ce qui faisait 3-3 après 40 minutes. Les Martlets ont marqué rapidement à 5 contre 4 en début de troisième période avant d’ajouter deux buts d’assurance fin de rencontre. Le sixième but a été marqué dans une cage déserte pendant que les Carabins tentaient de revenir au score.

L’avantage numérique a donc fait la différence dans cette rencontre alors que les Martlets ont marqué à trois reprises avec l’avantage d’une fille pendant que les Carabins n’ont pas été en mesure de concrétiser leurs opportunités.

« On a bien joué lors des 20 premières minutes, a expliqué l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. C’est nous qui leur avons permis de reprendre le momentum en créant des revirements avec des erreurs mentales et des mauvaises décisions en gestion de rondelle. »

Devant le filet des Bleus, Élodie Rousseau-Sirois (Architecture du paysage) a arrêté 35 des 40 lancers dirigés vers son filet pendant ce match.

Le prochain match des Carabins sera le dimanche 22 février à 15h contre les Stingers de Concordia au Ed Meagher Arena. Une victoire leur permettrait de gagner le premier titre de saison régulière de leur histoire.

Source : Christophe Perreault, assistant à l'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458