Nomination de la doyenne de la Faculté de pharmacie

 

Lyne Lalonde devient la nouvelle doyenne de la Faculté de pharmacie (photo : Université de Montréal).Le Conseil de l'Université de Montréal a nommé Lyne Lalonde au poste de doyenne de la Faculté de pharmacie, lors de sa dernière séance. Cette décision se base sur la recommandation unanime du Comité de consultation formé à cet effet. Le mandat de Mme Lalonde sera d'une durée de cinq ans débutant le 1er juin prochain.

 

 

 

«Il me fait grand plaisir d'accueillir Mme Lalonde parmi les membres de la direction élargie de notre université, explique le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton. Les qualités avérées de Mme Lalonde comme chercheuse, comme enseignante et comme gestionnaire, de même que sa vision de l'avenir de la profession ont rallié le comité. Elle incarne bien les valeurs de la Faculté et je l'assure de mon soutien et celui de la direction de l'Université dans la réalisation de sa mission.»

En présentant sa candidature, Mme Lalonde a mis de l'avant trois priorités qui orienteront son action : stimuler et soutenir l'essor de la pharmacie communautaire, faire de la recherche sur le médicament une priorité facultaire et perfectionner les programmes de formation de la Faculté afin d'en assurer l'efficience.

Mme Lalonde est professeure titulaire au sein de la Faculté de pharmacie et chercheuse au Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM), ainsi que chercheuse associée dans l'Équipe de recherche en soins de première ligne au Centre de santé et de services sociaux de Laval. Elle est également, depuis 2001, titulaire de la Chaire de recherche Sanofi Aventis en soins pharmaceutiques ambulatoires.

Le comité de consultation était présidé par le vice-recteur aux relations internationales et à la Francophonie, Guy Lefebvre, et composé de deux membres du Conseil, Ben Marc Diendéré et Jacques Gaumont, de deux membres de la Faculté de pharmacie, Yan Burelle et Daniel Thirion, et d'un représentant du Secrétaire général, Pierre Jalbert.

Le recteur a également tenu à souligner la contribution de la doyenne intérimaire, Chantal Pharand : «Mme Pharand a accompli son mandat avec toute la rigueur et le dynamisme requis. Je la remercie de son engagement et de sa contribution au développement de l'Université.»