Nouvel élan pour la pédiatrie sociale en communauté

Yves Beauchamp, vice-recteur au nouveau campus et au développement, Chantal Thomas, directrice générale du BDRD, Dr Jean-Yves Frappier, directeur du département de pédiatre de l’UdeM, Dre Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine de l’UdeM, Marie-Josée Coutu, Dr Gilles Julien, Ariel Dayan, directrice sollicitation et relations avec les donateurs au BDRD, et John Parisella, directeur exécutif de Campus Montréal.La Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Université McGill, l'Université de Montréal et la Fondation du Dr Julien créent deux chaires de pédiatrie sociale en communauté qui seront situées dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

 

Pour la première fois au Canada, le milieu de la recherche mènera une étude à long terme sur la pédiatrie sociale en communauté, une pratique clinique qui a fait ses preuves grâce au Dr Gilles Julien qui l'a conçue et mise en œuvre depuis près de 30 ans dans les quartiers défavorisés.

Les deux chaires permettront de mesurer les impacts des interventions auprès des enfants, des familles et de la collectivité. À l'Université de Montréal, la Chaire Dr Julien/Fondation Marcelle et Jean Coutu en pédiatrie sociale en communauté de l'Université de Montréal aura pour objectifs de développer les connaissances sur le fonctionnement et la mise en œuvre de l'intervention en pédiatrie sociale et de former la relève dans ce domaine. À l'Université McGill, la Chaire Nicolas Steinmetz – Gilles Julien en pédiatrie sociale en communauté sera détenue conjointement avec la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants. La chaire se penchera notamment sur les défis que vivent les enfants issus d'un milieu vulnérable, les facteurs sociaux contribuant à la santé et au bien-être, la défense des droits des enfants et l'élaboration des politiques sociales.

Fait exceptionnel, la recherche s'effectuera dans le milieu de pratique, en plein cœur du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Cliniciens, chercheurs, enfants et familles se retrouveront en proximité, afin d'examiner de près tous les moyens employés par les intervenants de la Fondation du Dr Julien.

La recherche s'étendra par la suite aux différentes communautés où sont établis les centres de pédiatrie sociale pour améliorer les pratiques partout au Québec.

Des donateurs soucieux d'offrir une chance égale à tous les enfants

La Fondation Marcelle et Jean Coutu a contribué au financement des deux chaires.

« Nous avons la chance de compter sur deux milieux scientifiques de très grande qualité à Montréal et notre soutien vise à ce qu'ensemble, ils puissent accélérer les changements fondamentaux pour les enfants », affirme Marie-Josée Coutu, de la Fondation Marcelle et Jean Coutu, qui a financé en totalité la chaire de l'Université de Montréal (3 M $) ainsi que contribué à la chaire de l'Université McGill (750 000 $).

« Ces deux chaires sont porteuses d'espoir pour les enfants, leurs familles et toute la communauté, a déclaré le recteur de l'Université de Montréal, Dr Guy Breton. En unissant leurs forces, les universités montréalaises, et les donateurs démontrent toute l'importance qu'ils accordent à la pédiatrie sociale développée par le Dr Julien. »

La mise sur pied de la Chaire Nicolas Steinmetz – Gilles Julien en pédiatrie sociale en communauté a été rendue possible grâce aux contributions d'importants partenaires de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants, tels que BMO Groupe financier (1,25 M $), Ghislaine et J. Sebastian van Berkom (1 M $) et la Fondation Marcelle et Jean Coutu pour un total de 3 millions $.

Les étudiants de la Faculté de médecine de l'Université McGill apprennent dès le premier jour de leurs études à réfléchir aux déterminants sociaux de la santé et aux besoins spéciaux des populations vulnérables.  Ce message sera renforcé par la création de cette Chaire de pédiatrie sociale.  « C'est un honneur de s'associer à la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants afin de promouvoir la recherche qui permettra d'améliorer la vie d'enfants dans le besoin au Québec », a indiqué Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l'Université McGill.  « Je tiens à remercier les partenaires de la Fondation de ce don exceptionnel, grâce auquel l'Université McGill pourra faire progresser un important champ de recherche en parallèle avec nos collègues de l'Université de Montréal. »

« Pour nous à la Fondation, c'est important de soutenir les initiatives qui mettent la santé des enfants au cœur des priorités, dit Greg Rokos, président du conseil d'administration de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants. Je remercie nos donateurs pour leur confiance envers McGill et l'Hôpital de Montréal pour enfants, qui sont particulièrement bien placés pour être le lieu où convergeront ces efforts en matière de recherche compte tenu de leur travail de précurseurs en pédiatrie sociale. »

« Nous sommes fiers de pouvoir nous associer à un domaine de recherche qui est en pleine effervescence », a déclaré  L. Jacques Ménard, président du conseil d'administration de BMO Nesbitt Burns, président de BMO Groupe financier, Québec et fondateur du Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaires. « En soutenant la Chaire Nicolas Steinmetz – Gilles Julien en pédiatrie sociale en communauté, nous souhaitons nous donner les moyens, comme société, d'offrir une chance égale à tous de devenir des personnes épanouies et productives qui contribuent au mieux-être de notre collectivité. »

« Comme entrepreneur, j'estime qu'il est très important de soutenir la création de ces deux chaires de grand calibre, afin de valider le travail essentiel que Dr Julien a développé au cours de ses 30 ans en pédiatrie sociale. Cette validation contribuera à la crédibilité de son modèle, qui pourrait ensuite être dupliqué avec confiance dans autres régions au Québec, au Canada et ailleurs », renchérit l'homme d'affaires, J. Sebastian van Berkom, président et chef de la direction de Van Berkom et associés inc.

Le rôle de la pédiatrie sociale en communauté

Les études démontrent clairement que les déterminants sociaux comme le revenu, le statut social, les réseaux de soutien et l'environnement social d'un enfant dès son plus jeune âge auront de profondes répercussions sur sa santé, son épanouissement et sa productivité à l'âge adulte. Les conditions de vie difficiles dans lesquelles grandit l'enfant produisent un cumul de stress toxique néfaste pour le développement de son cerveau.

En réponse à ces difficultés, la pédiatrie sociale en communauté a la particularité de donner accès à un diagnostic de santé global et d'intégrer dans un même lieu les services de multiples disciplines, de façon à répondre à tous les besoins des enfants et des familles.

« Nous connaissons l'efficacité de la pédiatrie sociale en communauté parce que nous la constatons de nos yeux tous les jours auprès des enfants et familles que nous suivons en clinique. Les données qui seront fournies par les chaires de recherche nous donneront l'heure juste sur les impacts de nos interventions et nous permettront d'améliorer notre pratique encore davantage », avance le Dr Gilles Julien, fondateur et président de la Fondation du Dr Julien.

La pédiatrie sociale fait partie du curriculum des futurs médecins de l'Université McGill et est l'un des stages les plus prisés des étudiants en médecine de l'Université de Montréal. Le Dr Nicolas Steinmetz, professeur associé en pédiatrie à l'Université McGill et ancien directeur de l'Hôpital de Montréal pour enfants, a été un pionnier en la matière. « Nous en avons parcouru du chemin, se félicite le Dr Steinmetz, mais nous avons encore des défis à relever. L'un d'eux est d'accentuer les efforts de plaidoyer pour la santé et le bien-être des enfants, car, même au Canada, les enjeux liés à leur santé sont traités comme moins prioritaires que ceux des adultes, tant dans le débat public que dans les politiques de nos gouvernements. Il faut que ça change. »

Les deux chaires universitaires pourront collaborer grâce à la mise sur pied d'un comité de concertation conjoint, sur lequel siégeront les Drs Julien et Steinmetz.

Entrevues et photos disponibles sur demande.

Relations avec les médias : 
Séverine Defouni 
Directrice adjointe aux communications | Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants
T. 514-934-4846 poste 29238

Cynthia Lee
Relations avec les médias | Université McGill
T. 514.398.6754

Mathieu Filion
Conseiller principal, relations médias | Université de Montréal
T. 514-343-7704

Émilie Russo
Conseillère en communication et relations avec les médias | Fondation du Dr Julien
T. 514-527-3777, poste 253. Cellulaire : 514-707-2090