Football : Gabriel Parent fait tourner les têtes au camp

 

Gabriel ParentAu camp de printemps de l’équipe de football des Carabins, il ne fait pas de doute que le nouveau porteur de ballon au numéro 32 aura un rôle à jouer au sein de l’édition 2015. Par sa remarquable vitesse et sa polyvalence, Gabriel Parent a démontré qu’il peut aider sa nouvelle formation.


L’entraîneur-chef Danny Maciocia a maintes fois répété que l’équipe qui allait porter les couleurs de l’Université de Montréal dès le mois d’août allait être différente de celle qui a soulevé la Coupe Vanier l’automne dernier. L’une des pièces de cette nouvelle identité pourrait être cet ancien porteur de ballon étoile des Nomades de Montmorency.

Le joueur offensif par excellence de la première division collégiale en 2013 s’est senti à l’aise dès ses premiers jours avec les Bleus. « L’ambiance est vraiment plaisante, dit Parent. Les joueurs ne sont pas individualistes du tout. Danny Maciocia rappelle toujours que nous formons une famille et c’est vrai. Les vétérans nous aident sur le terrain. Ils font tout pour qu’on progresse en équipe. »

Lors de sa dernière campagne, une quatrième passée dans les rangs collégiaux, Gabriel Parent s’est concentré davantage sur le rôle qu’il peut jouer en tant que receveur  et il s’est vu confier plus de responsabilités en attaque. Après une saison 2013 durant laquelle il avait amassé 973 verges au sol et 250 par la passe, il a enchaîné avec une récolte de 1116 verges au sol et 255 par la voie des airs. Il a également ajouté des totaux de 12 et de huit touchés durant ces deux campagnes.

« Gabriel est un joueur qui est aussi bon en tant que porteur qu’en tant que receveur, souligne le coordonnateur offensif Marco Iadeluca. En plus d’être super explosif, il peut un peu tout faire sur le terrain. C’est ce qui le rend spécial. Il est également très bon dans ses lectures de jeu. Ça fait longtemps que nous le connaissons et il jouera un rôle au sein de l’équipe dès l’année prochaine. »

L’étudiant-athlète de 20 ans originaire de Lorraine se joint à une unité offensive expérimentée menée par le quart-arrière de cinquième année Gabriel Cousineau. Les atouts de Parent pourront s’ajouter à ceux des vétérans porteurs de ballon Nicolas Dubeau, Sean Thomas Erlington et Manuel Crisi-Lauzon.

Celui qui a troqué le ballon de soccer pour celui de football dès l’âge de sept ans a su retenir l’attention du pilote des Carabins durant la semaine. « Jusqu'à date, Gabriel nous a vraiment impressionné, affirme Danny Maciocia. Il peut battre l’adversaire de différentes façons. Il devient vraiment dangereux dès qu’il a le ballon. Il a tout un avenir devant lui. »

À l’UdeM pour le plan académique
Gabriel Parent désire réussir ses études en sécurité et études policières et a débuté en sécurité intérieure en janvier dernier. « Je suis venu ici pour ça, dit-il. C’est un programme qui m’intéresse beaucoup. Au départ, j’ai rencontré Danny, Marco et Paul-Eddy Saint-Vilien et j’ai réalisé que l’encadrement pour mes études allait être ce dont j’ai besoin ici. »

Gabriel Parent a vécu l’ambiance du CEPSUM pour quelques matchs en tant que spectateur. Il sait que les Carabins ont de bons partisans et il a maintenant hâte de vivre l’expérience sur le terrain. Parions que les supporters des Bleus ont également envie de le voir à l’œuvre dès la rencontre pré-saison, au mois d’août.

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420