Hockey féminin : Les Carabins forcent la tenue d’un troisième match

 

Jessica CormierPour la troisième saison consécutive, l’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a réussi à remporter le deuxième match de la série finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour forcer la tenue d’un match décisif. Les Bleus ont vaincu les Martlets de McGill par la marque de 5-1 samedi après-midi au CEPSUM.

 



Les Carabins tenteront de remporter un troisième titre provincial de suite dimanche 15 h à l’Aréna McConnell de l’Université McGill. Les Bleus ont soulevé le trophée du RSEQ sur cette glace lors des deux saisons précédentes.

Il s’agissait du huitième duel entre les deux formations depuis le début de la pré-saison. Jusqu’ici, les deux équipes ont mérité quatre victoires chacune. Dans le premier match de cette série finale 2 de 3, à McGill, les Martlets l’avaient emporté 6-2.

« Après notre mauvaise performance de jeudi, j’étais confiante que nous reviendrions en force sur notre glace, a affirmé l’entraîneure-chef des Carabins Isabelle Leclaire. Le moral de l’équipe était solide au banc. C’était une rencontre très intense et on s’attend à la même chose demain. Jouer en finale ajoute toujours plus d’émotions. »

Les Carabins sont rapidement sorties des blocs. Après seulement 45 secondes de jeu, Audrey Gariépy (Relations industrielles) a saisi la rondelle en zone adverse. Elle a coupé au filet et a marqué sur son retour de lancer. Un peu plus de cinq minutes plus tard, ce trio a marqué à nouveau. Gariépy a fait dévier un tir pour doubler l’avance des siennes.

L’attaquante complètera son tour du chapeau en troisième période en faisant dévier un lancer d’Elizabeth Mantha (Relations industrielles). « Tout le monde a contribué à cette victoire, a souligné Gariépy. Nous étions unies avant le début de ce match et après la dernière défaite, nous tenions à élever notre jeu. Nos quatre trios ont vraiment bien fonctionné aujourd’hui. »

La réplique des Rouges est venue du bâton de Marie-Philip Lavoie qui a complété un beau jeu de passes dans la zone des Carabins à 7:42 en première période.

Les Carabins ont eu l’avantage sur les unités spéciales

Les Bleus ont repris leur priorité de deux buts dès le début de la deuxième période. En avantage numérique, la défenseure Laurence Beaulieu (Psychologie) s’est avancée et a décoché un puissant tir dans la partie supérieure. À mi-chemin dans la période, à nouveau en supériorité numérique, Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal) a fait dévier un tir de Beaulieu pour porter la marque à 4-1.

« Nous ne marquions pas beaucoup en avantage numérique depuis quelques matchs et je suis contente que ça ait bien marché aujourd’hui, a dit Isabelle Leclaire. De l’autre côté, nous avons du succès en désavantage cette saison et nous avons été efficaces encore aujourd’hui. McGill a connu ses meilleurs moments avec l’avantage d’une joueuse et nous avons pu les contenir. »

En supériorité numérique, les Carabins ont marqué deux fois en quatre occasions. Les Martlets ont été blanchies en cinq opportunités. La gardienne des Carabins Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) a connu un fort match, repoussant 27 rondelles.

« Élodie a démontré une fois de plus toute sa force de caractère, a souligné Isabelle Leclaire. Elle a encore fait la différence dans cette rencontre. »

Les Bleus ont dirigé 21 tirs vers la gardienne Brittany Smrke, qui a cédé sa place à Taylor Hough après le cinquième but des Carabins.

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420