Pour une 12e année, l'Université célèbre la langue française

 

On ne peut réduire les voyages à de simples déplacements. En fait, l'importance de la destination reste secondaire. Le plus grand bouleversement n'est pas géographique, mais bien humain. Cet aspect du voyage se révèle par la parole, par le discours vagabond. D'ailleurs, de tout temps, les voyages ont inspiré les auteurs : «Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page» (saint Augustin, 4e siècle); «Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant» (Victor Hugo); «Le véritable voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux» (Marcel Proust).

Plus prosaïquement, les libraires ne cessent d'enrichir la section qu'ils consacrent aux voyages : guides de toutes sortes, journaux de bord, témoignages de périples originaux, etc. Jamais n'avons-nous autant voyagé ni lu sur le sujet. Et pourtant... il y a autant de voyages différents que de voyageurs. Cette année, la Francofête tient à célébrer les ressources de la langue française permettant non seulement de partager ses expériences vagabondes, mais également de révéler à soi-même la richesse de ses découvertes. Le thème du voyage traverse les époques, les générations, les classes de la société. La planète est peut-être devenue village, mais la technologie numérique ne permet toujours pas l'économie du déplacement, du dépaysement, de l'émerveillement «en temps et en lieux réels».

Le Centre de communication écrite (CCE) vous invite à rencontrer Mélanie Carrier, dont la conception du voyage consiste principalement à créer des liens. Digne représentante de la culture universitaire, elle a réalisé des documentaires maintes fois primés, écrit un livre et surtout voyagé et vécu intensément. Elle viendra à la rencontre de notre communauté le mercredi 18 mars, à midi, à la salle B-2305 du 3200, rue Jean-Brillant. Apportez votre dîner et venez manger sur le pouce : le CCE offre un café qui a bien voyagé (équitable)! Puis, à 16 h 30, à la salle C-1017-02 du Carrefour des arts et des sciences, au 3150, rue Jean-Brillant, assistez à la projection d'Asiemut, le documentaire qu'elle a tourné avec Olivier Higgins et qui relate leur périple de 8000 km à vélo de la Mongolie à Calcutta. Cette projection sera suivie d'une ciné-causerie avec Mme Carrier.

Plusieurs autres activités et divers concours sont proposés du 11 au 28 mars à l'Université. Le CCE et ses partenaires espèrent que vous en profiterez et vous souhaitent un heureux vagabondage en cette francofête 2015!

Anne Blanchette, responsable du CCE