Randy Brecker jazze avec le Big Band de l’UdeM

Randy BreckerLe Big Band de l'Université de Montréal, sous la direction musicale de Ron Di Lauro, est heureux d'accueillir le réputé trompettiste américain Randy Brecker dans le cadre d'un concert qui aura lieu le jeudi 26 mars 2015, à 19 h 30, à la salle Claude Champagne.

 

Cet événement de prestige permettra au public montréalais d'entendre des œuvres emblématiques du répertoire de Randy Brecker, dans des arrangements signés par des sommités du jazz. Rythmes enlevés et éclats cuivrés seront au rendez-vous.

«Randy Brecker, dont la brillante carrière a transcendé les décennies, les genres et les enregistrements en compagnie des meilleurs orchestres européens, est au sommet de sa forme – plus que jamais – insufflant à son jeu un son magnifique et chaleureux, un esprit exubérant et une créativité animée. La débordante jovialité du jazz est manifeste dans ses longues lignes musicales qui s'étirent comme des rubans et son style hard bop s'exprime sans aucunes limites.» - Nicholas F. Mondello, All About Jazz, sept. 2013.

Au concert du 26 mars, le Big Band de l'UdeM accueillera également comme solistes invités des figures de proue du jazz québécois qui sont membres du corps enseignant de la Faculté de musique : Dany Roy au saxophone, Michael Pucci à la guitare, John Roney au piano et Paul Brochu à la batterie.

Randy... des Brecker Brothers à aujourd'hui

Depuis plus de quatre décennies, le trompettiste et compositeur Randy Brecker contribue à façonner le son du jazz, du R&B et du rock. Ses performances ont enrichi des centaines d'albums enregistrés par un large éventail d'artistes, de James Taylor et Parliament/Funkadelic à Frank Sinatra, Jaco Pastorius et Frank Zappa. En 1975, avec son frère Michael, saxophoniste, il fonde le Brecker Brothers Band qui aura un impact marquant à l'échelle internationale jusqu'au début des années 1980. En 1992, dix ans après s'être séparés afin de poursuivre des carrières solos, Randy et Michael se retrouvent pour une tournée mondiale et l'enregistrement d'un album qui obtiendra trois nominations aux Grammy Awards.

En 2004, le WDR Big Band célèbre Randy et sa musique lors d'une performance au Leverkusen Jazz Fest. Il s'agit de l'ultime concert qu'il livre en compagnie de son frère, atteint d'une rare forme de leucémie. En 2005, alors que Michael est incapable de se rendre en Russie pour les concerts des Brecker Brothers, l'épouse de Randy, Ada, joue à ses côtés pour la première fois. Michael Brecker décédera le 13 janvier 2007. En 2009, un hommage aux origines de Randy prend la forme de Jazz Suite Tykocin, un projet conçu par le pianiste polonais Wlodek Pawlik, mettant en vedette Randy à titre de soliste. Tykocin est la région de Pologne d'où sont originaires les ancêtres des Brecker. À l'été 2013, une tournée européenne réunit d'anciens membres du Brecker Brothers Band et permet à des salles combles de retrouver des figures familières du célèbre ensemble.

En tant qu'interprète, compositeur et formateur émérite, Randy Brecker continue d'influencer et d'inspirer les jeunes musiciens de partout dans le monde.

Vidéo de la pièce Some Skunk Funk, composée par Randy Brecker, enregistrée lors du Tokyo Jazz Festival, édition 2014. Solistes sur cet extrait : Randy Brecker (trompette), Michael Stern (guitare) et Makoto Ozone (claviers).

 

Aussi au programme : des cours de maître du sieur Brecker... ouverts au public

Lors de son séjour à la Faculté de musique, Randy Brecker présentera deux cours de maître publics et gratuits :

  • Mardi 24 mars, 16 h 30, salle Serge-Garant (B-484).
    Le trompettiste et compositeur livrera ses propos et confidences sur la composition, la carrière de trompettiste professionnel et la pratique de l'instrument.
  • Mercredi 25 mars, 16h30, salle Serge-Garant (B-484).
    Élaboré pour les étudiants en jazz – mais ouvert au grand public –, ce cours de maître permettra à des élèves trompettistes de recevoir les précieux enseignements du virtuose.

Source : Faculté de musique