Hockey féminin : Les Carabins ont le meilleur dans un match enlevant et accèdent au carré d’as

Dans un match joué à haute intensité, les Carabins de l’Université de Montréal l’ont emporté par la marque de 4-3 en quart-de-finale sur les Pandas de l’Alberta vendredi soir au Centre Markin MacPhail à Calgary dans le cadre du championnat canadien de hockey féminin. Les Bleus sont revenues de l’arrière dans la deuxième moitié de la troisième période.

 


Les porte-couleurs de l’UdeM accèdent ainsi à la demi-finale nationale pour une quatrième année de suite. Elles affronteront les Mustangs de Western, championnes de l’Ontario et deuxième tête de série du tournoi. Les deux équipes se sont déjà rencontrées lors d'un match pré-saison en 2012, remporté 2-0 par Montréal. Cette rencontre est prévu samedi soir à 20h30, heure avancée de l’est. Elle sera diffusée sur Sportsnet One et en version payante à www.cis-sic.tv.

Alors que l’égalité persistait à 2-2 en troisième période, Natasha Steblin a marqué sur un retour de lancer pour donner l’avance aux Pandas pour la première fois dans le match. À mi-chemin dans la période, les représentantes de l’UdeM se sont défendues avec brio en désavantage numérique et moins d’une minute plus tard, elles ont créé l’égalité. Ariane Barker (Communication) a servi une passe pour Laurie Mercier (Relations industrielles) et cette dernière a déjoué la gardienne Lindsey Post entre les jambières.

Seulement 51 secondes plus tard, sur une montée à deux contre un, le lancer d’Audrey Gariépy (Relations industrielles) a dévié sur une joueuse adverse avant d’entrer dans le filet. À l’autre bout de la glace, Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) s’est dressée devant son but dans les dernières minutes du match et les Carabins ont su protéger leur avance.

« Nous jouions contre une très bonne équipe et il s’agissait de la plus grosse pression de la saison, a dit l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Mais j’ai senti le positivisme des joueuses sur le banc durant tout le match et je crois que c’est le plus important. Même si nous tirions de l’arrière, il fallait continuer ce que nous faisions bien. Revenir de l’arrière comme ça, c’est bon pour tout le monde et il faut bâtir là-dessus. »

Rousseau-Sirois a stoppé 19 des 22 rondelles dirigées vers elle. Pour sa part, Post a fait face à un total de 20 lancers.

Après une première période qui avait donné droit à un jeu fermé où les occasions de marquer ont été rares de part et d’autre, les Carabins sont parvenues à prendre l’avance au début du deuxième engagement. Elles ont ouvert le pointage moins d’une minute après la fin d’un avantage numérique. Emmanuelle Passard (Anthropologie) a réussi un tir sur réception et Lore Baudrit (Communication) a marqué sur le retour.

Moins de deux minutes plus tard, les Pandas ont créé l’égalité sur une montée à deux contre un. En chutant, Lindsey Cunningham a réussi à faire dévier une passe d’Alison Campbell et à déjouer Élodie Rousseau-Sirois. Cependant, la réplique des Carabins est venue rapidement. Ariane Barker a remis la rondelle pour Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal). Le tir de cette dernière a raté la cible, mais Barker a ramené la rondelle devant pour surprendre la gardienne Lindsey Post.

Les Pandas ont créé l’égalité avec seulement 40 secondes à écouler au tableau au deuxième engagement. En avantage numérique, alors que la circulation était lourde dans l’enclave, le tir de la ligne bleue de Jessie Olfert a trouvé le fond du filet.

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420