Les Carabins gagnent le bronze, une 4e médaille en autant de saisons

Grâce à une victoire de 2-1 sur les X-Women de St. FX, l’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a mérité la médaille de bronze du championnat de Sport interuniversitaire canadien (SIC) dimanche au Centre Markin MacPhail de Calgary.

 



Pour les représentantes de l’UdeM, il s’agit rien de moins qu’une quatrième médaille en autant de saisons. Les joueuses en bleu, blanc et noir avaient mérité l’or en 2013, en plus de l’argent en 2012 et en 2014.

« La défaite d'hier a fait mal mais j'ai rappelé a nos filles que c'est en quelque sorte un privilège réservé aux bonnes équipes de vivre ces moments, a dit l'entraîneure-chef Isabelle Leclaire, qui dirige l'équipe depuis ses débuts il y a six ans. En allant si haut, on risque de tomber et d'avoir mal. C'est ce qu'on a vécu hier. C'est un risque que l'on accepte lorsque l'on s'engage dans un processus menant vers une médaille d'or. C'était important de remporter une médaille. Quand on est des aspirants pour une médaille d'or, ce n'est pas une option de ne pas
revenir avec une médaille. »

Oubliant leur revers de la veille en demi-finale, les Carabins ont débuté cette rencontre en puissance. Elles ont occupé le territoire des X-Women durant les premières minutes et ont rapidement pris les devants 7-1 au chapitre des tirs au but après un peu plus de cinq minutes.

Toutefois, les Carabins n’ont ouvert la marque qu’à 18:53 en première période. Les Bleus ont bénéficié d’un avantage numérique de deux joueuses. À la fin de la première pénalité, Laurence Beaulieu (Psychologie) a décoché un tir du haut de l’enclave et Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal) a marqué sur le retour. Ce but mettait fin à une disette de 86:44 sans marquer.

Dès le début du deuxième engagement, Beaulieu a cueilli la rondelle dans sa zone et a ensuite filé entre les joueuses adverses avec vitesse et a traversé la patinoire. En zone ennemie, elle a alors servi une superbe passe pour Emmanuelle Passard (Anthropologie) qui a marqué d’un tir sur réception.

Les X-Women ont obtenu de meilleures chances de marquer dans cette période, notamment en avantage numérique, mais la défense des Bleus a été solide devant le filet défendu par Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage).

En début de troisième période, les Carabins ont obtenu un autre avantage numérique de deux joueuses. Toutefois, les Bleus n’ont pas réussi à marquer malgré des attaques répétées contre la gardienne Sojung Shin. Les Carabins ont terminé la rencontre avec une réussite en six supériorités numériques.

Les joueuses de St. FX sont parvenues à réduire l’écart sur un but de Kara Power marqué à 11:21. Cela a semblé redonner des jambes aux championnes de l’Atlantique. Elles ont été menaçantes dans le territoire des Bleus de longs moments, mais ces dernières ont résisté. À quelques minutes de la fin du match, Power croyait avoir créé l’égalité pour les X-Women, mais les officiels ont jugé que le filet avait quitté ses amarres avant que son tir n’entre dans le filet.

Les protégées d’Isabelle Leclaire ont eu l’avantage au chapitre des tirs au but, 32-28. Élodie Rousseau-Sirois n’a accordé que deux buts lors des deux derniers matchs de ce championnat.

Il s’agissait du dernier match de la carrière universitaire de la capitaine Janique Duval (Adaptation scolaire), ainsi que de Josianne Legault (Adaptation scolaire) et d’Élizabeth Mantha (Relations industrielles). Par ailleurs, à sa dernière rencontre dans l’uniforme des Bleus, Legault a été élue joueuse du match. « Ces joueuses nous laissent un bel héritage », a souligné Isabelle Leclaire.

« Nous nous sommes levées ce matin en se disant que nous allions chercher une médaille, a dit Janique Duval. J’ai vécu beaucoup d’émotions à la fin du match. J’étais triste et heureuse à la fois. J’ai connu une belle carrière et je n’ai rien à regretter. »

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420