Bourses et hommages à l'occasion de la Journée internationale de la femme

De gauche à droite : Isabelle Duchesnay, Anne-Mireille Bernier, Claude Mailhot, Pascale Lefrançois, Martine Anctil (photo: Zeina Tamaz).Lors de la célébration de la Journée internationale des femmes ayant pour thème Vouloir c'est pouvoir, le Comité permanent sur le statut de la femme a remis pour la 17e année deux bourses Jacqueline Avard à des étudiantes aux cycles supérieurs dont les travaux portent sur la condition féminine. De plus, pour la 20e année, le Comité a rendu hommage à des femmes qui se sont distinguées par leur engagement au sein de notre communauté universitaire.

Bourses Jacqueline Avard

Les bourses Jacqueline Avard ont été rendues possibles grâce à la générosité de Jacqueline Avard, professeure honoraire au Département de psychologie. Ces bourses encouragent des étudiants ou étudiantes de cycles supérieurs dont le projet de recherche porte sur la condition féminine. Les récipiendaires du concours 2015 sont :

Alexandra Cyr, étudiante à la maîtrise à l'École de relations industrielles sous la direction des professeures Guylaine Vallée et Émilie Genin. Le projet de Mme Cyr porte sur l'identité professionnelle et le code de déontologie des infirmières comme sources d'émergence d'une obligation de disponibilité. Alexandra Cyr se penche sur la précarisation de ce secteur d'emploi de la santé et des services sociaux, traditionnellement féminin, où un travail souvent non rémunéré est effectué par les infirmières, chez lesquelles une obligation de disponibilité est attendue.

Annick Vallières, étudiante au doctorat au Département de sociologie sous la direction d'Estelle Carde. La recherche de Mme Vallières s'intéresse aux perspectives intersectionnelles sur les contraintes à l'allaitement. Son approche est originale puisque, au lieu de penser l'allaitement comme cause d'inégalités sociales, elle tente d'explorer les inégalités sociales dans l'accès au droit à l'allaitement.

Hommages à des femmes exceptionnelles

Pour les Prix hommages, le Comité permanent sur le statut de la femme a voulu cette année souligner la contribution de femmes qui ont relevé très tôt dans leur carrière le défi de l'implication au sein de l'Université, qui représentent la relève et qui sont des modèles de leadership féminin. Les lauréates sont :

Martine Anctil, technicienne en évaluation au Bureau d'évaluation des programmes d'enseignement

Anne-Mireille Bernier, conseillère en évaluation au Service de soutien à l'enseignement

Pascale Lefançois, professeure titulaire et vice-doyenne aux études de 1er cycle à la Faculté des sciences de l'éducation et directrice du Centre de formation initiale des maîtres

Anne-Sophie Thommeret-Carrière, étudiante, Faculté de médecine