Diane Blais s'éteint

Diane Blais a fondé le Refuge pour chats de la Faculté de médecine vétérinaire.Diane Blais, professeure titulaire au Département de sciences cliniques de la Faculté de médecine vétérinaire, nous a quittés le 3 avril.

 

Diane a contribué, par ses recherches et son enseignement, à implanter les techniques d'anesthésiologie et à élargir son champ disciplinaire à la faculté. Son parcours exceptionnel et son engagement au sein de notre établissement faisaient d'elle une collègue appréciée et un élément incontournable pour toute personne ayant travaillé ou étudié à la faculté depuis 35 ans. Elle manquera énormément à tous ses collègues et aux nombreux étudiants qu'elle encadrait avec une grande humanité. Nos pensées vont aux membres de sa famille et à tous ceux et celles qui l'ont connue.

Diplômée de l'UdeM en médecine vétérinaire, Diane Blais a acquis une solide formation en anesthésiologie à l'Université Cornell. Elle a été la première anesthésiste à la faculté et l'une des premières femmes à se joindre à notre corps professoral en 1980. Elle a été l'architecte du Service d'anesthésie. Brillante enseignante, elle a reçu des étudiants le prix Norden d'excellence en enseignement à deux reprises (1984 et 1996). En 1997, elle devient la première femme à accéder à un poste de direction en tant que vice-doyenne aux affaires étudiantes et aux communications. Plus récemment, elle fut la première femme à diriger le Département de sciences cliniques, de 2006 à 2014.

L'engagement social de Diane Blais fut remarquable. Fondatrice du Refuge pour chats de la faculté, elle met sur pied au début des années 2000 une clinique destinée aux animaux des jeunes de la rue, en collaboration avec le père Emmett Johns (père Pops). Ce magnifique projet fut récompensé par plusieurs prix. Les qualités personnelles et professionnelles de Diane Blais lui ont valu le prix Damase-Généreux 2005, de l'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, pour son apport important au développement de la médecine des petits animaux. Et, en 2010, la même association lui accordait le prix Duncan McEachran, qui souligne la contribution sociale ou humanitaire exceptionnelle au Québec ou ailleurs dans le monde d'un vétérinaire.

Diane Blais était la conjointe de John M. Fairbrother, professeur titulaire au Département de pathologie et microbiologie, la mère de Julie-Hélène Fairbrother, microbiologiste au laboratoire de bactériologie, et la tante de Marie-Claude Blais, professeure agrégée au Département de sciences cliniques.

Michel Carrier, doyen de la Faculté de médecine vétérinaire