Les professeurs et la direction officialisent leur entente

La direction de l'Université et les représentants du Syndicat général des professeurs et professeures de l'Université de Montréal (SGPUM) ont signé, le 30 mars, une entente précédemment ratifiée par les membres du Syndicat qui sera en vigueur jusqu'au 31 mai 2017.

 

Les professeurs de l'UdeM bénéficieront de hausses rétroactives des échelles salariales de 1,5 % au 1er décembre 2013 et de 2 % au 1er décembre 2014. Pour la période s'échelonnant du 1er juin 2015 au 31 mai 2017, les échelles salariales seront augmentées du même pourcentage que celui qui sera accordé par le gouvernement du Québec dans les secteurs public et parapublic à compter du 1er avril de chacune des années 2015 et 2016. La convention prévoit de nouvelles modalités de reconnaissance de la charge d'encadrement des étudiants et une révision des conditions d'admissibilité à la retraite graduelle avant 65 ans et de sa durée. Les deux parties se sont également entendues pour régler trois griefs présentés dans la foulée des perturbations étudiantes de 2012.

À la première rangée sur la photo : Anne-Marie Boisvert, vice-rectrice aux ressources humaines et à la planification; Guy Breton, recteur; Jean Portugais, président du SGPUM; Nathalie Fernando, professeure (musique); et Manon Guité, vice-doyenne (aménagement). À la deuxième rangée : Pierre Belhumeur, vice-doyen (médecine); Jean-Pierre Marquis, vice-doyen (FAS); Richard Warren, professeur (médecine); Pierre Lemieux, directeur général des ressources humaines; Jean-Sébastien Fallu, professeur (FAS); Vincent Dagenais, conseiller du Syndicat; Laurence McFalls, professeur (FAS); et Yves du Sablon, directeur des relations de travail (DRH)