Xavier Desharnais nage jusqu'au Brésil

En 5 secondes

Après avoir remporté la Traversée internationale du lac Saint-Jean en 2014, le nageur Xavier Desharnais a l’intention de se qualifier pour l’épreuve du 10 km en eau libre aux prochains Jeux olympiques

L'athlète pose sous l'eau pour la photographe Amélie Philibert.Étudiant-athlète de l'année chez les Carabins en 2013-2014, Xavier Desharnais poursuit un rêve : participer aux Jeux olympiques de 2016 dans l'épreuve du 10 km en eau libre. Après avoir manqué de peu le voyage pour Londres, il entend bien faire partie de la fête à Rio de Janeiro. Dans le monde extrême de la nage en eau libre, il est nécessaire d'avoir une force mentale à toute épreuve. Nager seul sur des kilomètres pendant plusieurs heures doit faire partie de la routine.

 

En route vers les qualifications de l'été 2015, le Sherbrookois de 25 ans a connu une très bonne saison en 2014, terminant parmi les cinq meilleurs du monde de sa discipline. Notamment, il a fait tourner les têtes en devenant le premier Québécois depuis 1995 à remporter la célèbre Traversée internationale du lac Saint-Jean (ex aequo avec le Macédonien Tomi Stefanovski). Après 32 km de course, les deux nageurs ont terminé avec un temps identique de sept heures, neuf minutes et huit secondes.

«Cette victoire a eu un gros effet sur ma carrière, affirme le titulaire d'un baccalauréat en kinésiologie. La fin aussi spectaculaire de cette course va permettre aux gens de s'en souvenir. Ça m'a donné un élan du côté des appuis que je reçois, mais aussi sur le plan psychologique. Ça a fait du bien !» Cet infatigable globe-trotteur participe à des compétitions aux quatre coins du monde pour réaliser son rêve. Nager au Québec, en Macédoine ou en Argentine le rapproche toujours un peu plus du Brésil.

Mathieu Dauphinais