Florina Moldovan reçoit le Grammer European Spine Journal Award 2014

Florina Moldovan reçoit le Grammer European Spine Journal Award 2014. Crédit : Martin SteigerFlorina Moldovan, chercheuse au CHU Sainte-Justine et professeure à l'Université de Montréal, a remporté le prix Grammer European Spine Journal 2014 en reconnaissance du nouvel éclairage qu'elle jette sur la recherche dans le domaine de la scoliose. Plus précisément, elle a reçu le plus prestigieux prix de la recherche en scoliose dans le monde pour la publication du meilleur article de recherche fondamentale de l'année 2013-2014 intitulé Microarray expression profilling identifies genes with altered expression in Adolescent Idiopathic Scoliosis.

 

Les causes de la scoliose idiopathique chez l'adolescent sont encore méconnues, mais les chercheurs les soupçonnent d'être de nature génétique. En étudiant des échantillons de tissu de la colonne vertébrale de patients atteints de scoliose, l'équipe de Florina Moldovan a identifié certains groupes de gènes dont l'information génétique s'exprime différemment que chez les individus sains. Florina Moldovan s'intéresse aussi à la biologie cellulaire et moléculaire, à la transduction du signal dans les tissus articulaires, ainsi qu'à l'interaction moléculaire entre les endothélines, les métalloprotéases et leurs inhibiteurs tissulaires.

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l'Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d'avenues prometteuses de médecine personnalisée, il  réunit plus de 180 chercheurs, dont plus de 90 cliniciens, ainsi que 350 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord.

Source: Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine