Coup d'envoi donné aux travaux d'infrastructures du Complexe des sciences au site Outremont

 

Dans une allocution prononcée aujourd'hui devant mille personnes réunies à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le recteur de l'Université de Montréal, Dr Guy Breton, a plaidé pour une meilleure utilisation de l'avantage universitaire de Montréal. Suite à son allocution, le maire de Montréal, Denis Coderre, et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, se sont joints à lui pour souligner le début des travaux d'infrastructures sur le site Outremont qui accueillera, en 2019, le Complexe des sciences et de génie de l'Université de Montréal.  

«Chaque printemps, le Québec gagne près de 50 000 nouveaux diplômés universitaires, a souligné le recteur Breton. On peut voir ce phénomène comme une migration printanière, une grande bouffée d'oxygène pour les employeurs des domaines publics et privés. La forte proportion de Montréalais qui détient un diplôme universitaire est un des plus grands atouts de notre métropole sur la scène internationale.»

 

Montréal pourrait utiliser encore davantage cet atout universitaire qui la distingue. Classée parmi les meilleures villes universitaires au monde, Montréal est l'une des seules villes du monde occidental à compter deux universités de langues différentes dans le top 100 mondial. Cet avantage doit faire partie de la stratégie de développement de la métropole, particulièrement aujourd'hui, alors que les universités sont véritablement engagées dans la société.

Un projet porteur : le Complexe des sciences et de génie

Le Complexe des sciences et de génie sur le site Outremont, le plus important projet d'infrastructure universitaire au Canada, ouvrira ses portes en 2019. Il permettra de créer un nouveau quartier universitaire entièrement intégré aux quartiers environnants. Le site, entre les stations de métro Acadie et Outremont, a la superficie de 38 terrains de football. Il accueillera quelque 2200 étudiants et chercheurs dans les pavillons de l'Université de Montréal, de Polytechnique Montréal et de l'INRS.

«Ce redéploiement de l'Université de Montréal et de ses partenaires que sont Polytechnique Montréal et l'Institut national de la recherche scientifique provoquera l'émergence non seulement d'un nouveau campus, mais d'un tout nouveau quartier. Pour Montréal il s'agit d'un investissement de l'ordre de 135,9 M$ qui nous permettra de prolonger la trame urbaine des rues d'Outremont et d'y aménager sur le site 4 hectares de parcs et place publique ainsi qu'une esplanade de 1,5 hectare.  Ce projet contribuera à renforcer la place de Montréal comme une grande métropole universitaire», a déclaré le maire de Montréal Denis Coderre.

Les travaux d'infrastructures municipales débutant ce printemps comprennent la construction des infrastructures souterraines, un pont ferroviaire, quatre nouveaux parcs et une nouvelle rue.

«Le coup d'envoi des travaux d'infrastructures du site Outremont marque un pas de plus vers la requalification urbaine d'un secteur qui profite déjà de l'implantation du Complexe des sciences de l'Université de Montréal en son cœur. Attirant au cours des dernières années un nombre croissant d'entreprises de secteurs d'activité variés, le projet de l'Université de Montréal produit indéniablement un effet structurant. Il ne fait aucun doute dans notre esprit que l'amélioration du tissu urbain qui découlera des travaux annoncés aujourd'hui et l'ouverture, en 2019, du Complexe des sciences, contribueront à la fois à stimuler le développement économique et à renforcer la position de Montréal à titre de métropole universitaire du Canada», a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Lire l'allocution complète du recteur.

Renseignements

  • Mathieu Filion
    Conseiller principal, relations médias
    Université de Montréal
    514-343-7704
  • Catherine Maurice
    Attachée de presse
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    514-346-7598