De la molécule au patient

En 5 secondes

Sous la direction de la professeure Anick Bérard, le Réseau québécois de recherche sur les médicaments organise son premier forum.

 

Le 1er Forum sur le médicament aura lieu aujourd'hui à Québec.Étant donné que la politique de santé s'oriente vers une médecine personnalisée, le 1er Forum sur le médicament, qui aura lieu aujourd'hui à Québec, discutera des thèmes actuels tels que la recherche translationnelle de la molécule au patient, le potentiel des grandes banques de données du Québec pour optimiser les bénéfices et diminuer les risques reliés à l'usage optimal du médicament et, finalement, l'innovation générée par les partenariats académies-industries.

«Plus de 7,5 milliards de dollars sont consacrés par année à l'achat de médicaments pour prévenir ou traiter des maladies. En 1985, 8% des dépenses en santé étaient allouées aux médicaments tandis que plus de 20% du budget en santé leurs sont maintenant dédiés d'où l'importance d'en discuter» explique Anick Bérard, professeure à la Faculté de pharmacie de l'Université de Montréal et chercheuse au CHU Sainte-Justine.

La professeure Bérard est en effet directrice du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments du Fonds du Québec – Santé qui organise ce Forum. Des présentateurs de prestiges seront présents, dont Dr Renaldo Battista, Directeur scientifique du FRQ-S; Dr Jacques Turgeon, PDG du CHUM; Dr Christopher Austin du NIH Center for advancing translational research sciences; Me Alexandra Obadia de CARTaGENE; Dr Michel Goldman de l'Université Libre de Bruxelles; et Dr Vassilios Papadopoulos, directeur exécutif de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. «Depuis toujours, le Québec est un leader dans le domaine du développement de nouvelles molécules pharmacologiques et des partenariats académie-industrie. De plus, notre système de santé universel, qui est à la base de nos grandes banques de données tels les banques de la Régie de l'assurance maladie du Québec ou MedEcho (Maintenance et exploitation des données pour l'étude de la clientèle hospitalière), est une ressource inestimable pour la recherche et les décideurs» déclare la professeure Bérard.

La professeure Bérard présentera les avancés dans le domaine de la dépression maternelle et des risques associés à la prise d'antidépresseurs durant la grossesse. L'utilisation des antidépresseurs est en augmentation constante dans la population générale ainsi que chez la femme enceinte même si plusieurs études semblent démontrer que ceux-ci sont tératogènes. Des données populationnelles provenant de la Cohorte québécoise des grossesses ainsi que des données de toxicologie sur l'animal seront présentées. «L'implication de ces résultats pour les décideurs sera discutée. Ceci est d'actualité étant donné que le Ministre de la santé, Dr Gaetan Barrette, vient de mettre à l'avant plan l'usage et les coûts des antidépresseurs au Québec, explique la professeure. Le Forum se veut un catalyseur et un tremplin pour discuter de la nécessité et de la pertinence de maintenir l'accès à nos grandes banques de données administratives pour la recherche, l'identification des risques pour la population générale et la prise de décision; pour soutenir les initiatives de partenariats académie-industrie pour le développement de molécules plus efficaces ayant moins d'effets secondaires; tout cela dans un contexte de recherche translationnelle pour maximiser la santé et la qualité de vie des individus au Québec.»

Détails et inscriptions au Forum

Du 1er au 2 juin 2015, de 8h15 à 16h30. 

Hôtel Hilton de Québec.

Vous y rencontrerez des sommités canadiennes et américaines dans les domaines du développement, commercialisation et la prescription des médicaments.
Les médias sont priés de prendre contact avec William Raillant-Clark, Service des relations avec les médias à l'Université de Montréal, pour confirmer leur participation.

À propos du Réseau québécois de recherche sur les médicaments

Le Réseau québécois de recherche sur les médicaments (RQRM) est subventionné par le FRQ-S et est dédié à la recherche sur le médicament. Le réseau comprend des chercheurs fondamentalistes sur l'identification et la validation de cibles biologiques, la chimie médicinale, la biopharmacie, la bioinformatique et  la pharmacologie, et des chercheurs en pharmaco-épidémiologie, pharmaco-économie, recherche évaluative et qualitative et en méthodologies de la recherche épidémiologique visant l'évaluation de l'usage des médicaments en milieu de pratique. Les chercheurs proviennent de milieux universitaires, pharmaceutiques, et gouvernementaux.

Ressources pour les médias