Soins du genou : un partenariat technologique récompensé

En 5 secondes

La collaboration exemplaire entre l'HMR et Emovi, reconnue comme étant l'un des sept meilleurs partenariats entre l'industrie et les chercheurs, permettra d'offrir des soins du genou plus performants.

De gauche à droite : Éric Szmutny, chef des opérations à Emovi, Dr Pascal-André Vendittoli, professeur de chirurgie à la Faculté de médecine de l'UdeM, et Pascal Monette, directeur général d'ADRIQ. Photo : Emovi.Les Drs Pascal-André Vendittoli et Martin Lavigne, professeurs de chirurgie à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et orthopédistes de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), ont été honorés lors de la 6e édition de l'événement «Célébrons le Partenariat» le 14 mai dernier.

Cette soirée hommage, organisée par l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ), avait pour objectif de récompenser les réussites de collaboration technologiques entre chercheurs et partenaires et de souligner les solutions innovantes pour un système de santé plus performant.

Une collaboration exemplaire

La collaboration exemplaire entre l'HMR et Emovi, reconnue comme étant l'un des sept meilleurs partenariats entre l'industrie et les chercheurs, permettra d'offrir des soins du genou plus performants.

Les chercheurs cliniciens en orthopédie de l'HMR, spécialisés dans l'évaluation de la recherche et du développement, ont uni leur expertise à celle d'Emovi pour commercialiser le KneeKG, un outil d'évaluation clinique de la cinématique 3D du genou. Ce système d'évaluation est, à ce jour, le seul appareil médical capable d'évaluer en milieu clinique la fonction du genou en mouvement et en 3D grâce à la biomécanique du genou. Les deux partenaires ont partagé leurs connaissances et résultats scientifiques obtenus dans le cadre de différents projets de recherche afin de mieux comprendre l'effet des chirurgies de remplacement du genou sur la fonction articulaire.

Ce partenariat technologique permettra de continuer d'offrir des soins et des services de grande qualité aux patients. «Le KneeKG nous aide à mieux comprendre la source des bons ou des mauvais résultats. Il nous permet notamment d'optimiser la satisfaction de nos patients en faisant le choix de la bonne technique opératoire ou de l'implant le plus approprié à leur problématique», mentionne Dr Pascal-André Vendittoli, également clinicien chercheur du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS).

«Nous sommes honorés de pouvoir collaborer avec ce centre d'excellence en orthopédie», a souligné Michelle Laflamme, chef de la direction d'Emovi. «Le KneeKG est un nouvel outil d'évaluation du genou qui permet aux cliniciens d'aller chercher une information cruciale sur les différentes causes mécaniques des symptômes du patient. S'en servir pour évaluer les chirurgies du genou nous a ouvert d'autres portes dans des centres hospitaliers de classe mondiale», a continué Michelle Laflamme. «C'est très motivant de voir qu'au Québec, nous faisons des innovations qui soulèvent un tel intérêt à l'échelle internationale», a-t-elle conclu. Grâce à ce partenariat, Emovi a pu réaliser des ventes du KneeKG à l'international.

À propos d'Emovi

Emovi est une entreprise québécoise qui offre des solutions médicales destinées à l'articulation du genou. Avec ses partenaires du milieu de la recherche universitaire au Québec, dont le crCHUM et l'École de technologie supérieure (ÉTS), Emovi a complété le développement du KneeKG, lequel est maintenant commercialisé au Canada, aux États-Unis, en France et en Australie afin de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des gens aux prises avec des maladies comme l'arthrose du genou, les ruptures ligamentaires ou méniscales, le syndrome fémoro-rotulien, les tendinites et les déficits biomécaniques causant des douleurs et des incapacités.