L'accès aux données : un enjeu fondamental pour les sciences sociales

Grâce au Réseau canadien des Centres de données de recherche (RCCDR), les chercheurs en sciences sociales ont connu en ce domaine une avancée remarquable au cours des 15 dernières années. L'accès à des données de qualité est un prérequis dans toute discipline scientifique. Grâce au Réseau canadien des Centres de données de recherche (RCCDR), les chercheurs en sciences sociales ont connu en ce domaine une avancée remarquable au cours des 15 dernières années.

Le livre Une question de données : histoire du Réseau canadien des CDR, par Raymond F. Currie et Sarah Fortin, raconte l'histoire de ce réseau qui a donné aux chercheurs de tout le pays, un accès privilégié aux microdonnées confidentielles de Statistiques Canada depuis le début des années 2000.

«Avant la mise sur pied du Réseau au tournant de l'an 2000, les chercheurs n'avaient que difficilement accès à ces données,» note Raymond F. Currie, doyen émérite de l'Université du Manitoba et ancien directeur du RCCDR. Depuis sa création, plus de 3 000 chercheurs d'une vingtaine de disciplines différentes ont utilisé cette infrastructure de recherche.

«Notre livre raconte l'histoire du grand bond en avant qu'a constitué la mise sur pied du RCCDR et rend hommage, par la même occasion, aux femmes et aux hommes qui ont participé à cette belle aventure. Mais le succès du RCCDR repose avant tout sur la collaboration. Entre les chercheurs et Statistiques Canada en premier lieu, mais aussi entre les universités et les organismes subventionnaires,» observent les auteurs.

Le Réseau met aujourd'hui 27 laboratoires informatiques sécurisés à la disposition des chercheurs, dans tout le Canada, y compris à Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest. Le Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales (CIQSS), situé à l'Université de Montréal, avec des antennes à l'UQAM, à McGill et aux universités de Laval et de Sherbrooke, en est un de ses fleurons.

«En 2015, avec la fin des enquêtes longitudinales, qui ont en grande partie motivé sa création, le Réseau est à un tournant de son histoire. Mais avec l'introduction de données administratives et les nouvelles méthodes d'appariement de données, sa raison d'être demeure entière» conclut Currie. 

A propos du Réseau canadien des Centres de données de recherche

Le Réseau canadien des Centres de données de recherche (RCCDR) est une infrastructure de recherche pancanadienne dont les activités sont rendues possibles grâce à l'appui financier du CRSH, des IRSC, de la FCI, de Statistique Canada, et des universités participantes. Pour être tenu au courant de nos activités, nous vous invitons à vous abonner à notre bulletin L'accès-données et à nous suivre sur Twitter.

Le livre est disponible en ligne. Veuillez contacter le Réseau canadien des Centres de données de recherche pour en obtenir un exemplaire.