Une voix de l'art lyrique s'éteint

/images/stories/003/2015/08/communique_deces_germaing-2.jpLa communauté universitaire vient de perdre une figure marquante de l'art lyrique au Québec. Professeur retraité de la Faculté de musique de l'Université de Montréal, Gaston Germain est décédé le 26 juillet dernier.

 

M. Gaston Germain était reconnu dans le milieu de l'art lyrique non seulement pour sa carrière internationale mais aussi pour son engagement inconditionnel dans l'enseignement et le développement de la musique au Québec. Professeur et responsable du secteur chant à l'Université de Montréal, il a prodigué ses précieux enseignements avec talent et passion. Plusieurs de ses élèves ont d'ailleurs réussi brillamment sur la scène nationale et internationale et lui vouent une admiration sans borne. Nathalie Paulin, Marc Boucher, François Panneton, Claudel Callender et Bernard Levasseur sont des dignes représentants des étudiants qu'il a formés.

M. Germain aura été, pendant près de quinze ans, un pédagogue dédié, sensible et pleinement engagé dans le développement des élèves qui lui étaient confiés. Comme le soulignait Mme Rosemarie Landry, coresponsable du secteur chant, « Gaston Germain fut non seulement un grand chanteur mais aussi un enseignant remarquable d'une intégrité indiscutable. Nous garderons tous un souvenir plus que précieux de cet homme talentueux mais aussi profondément humain. Il était tellement aimé de ses élèves. ».

Basse chantante de renommé internationale, Gaston Germain fut aussi un administrateur d'influence pour les institutions les plus importantes au Québec. Il a été membre fondateur du Groupe baroque de Montréal et du Camp musical de Lanaudière de même que membre de jurys pour différents concours internationaux, dont le Concours international J.S. Bach à Leipzig en 1976. Ses apparitions à la radio et à la télévision de la SRC et ses engagements avec des orchestres canadiens ont largement affirmé son talent et sa notoriété comme artiste versé dans la mélodie française, le lied allemand et l'oratorio.

La communauté universitaire offre ses plus sincères condoléances à la famille ainsi qu'aux amis et aux nombreux étudiants que Gaston Germain laisse dans le deuil.

 

Les grands moments de la carrière de Gaston Germain

1972-1976
Directeur général des JMC

1972-1978
Directeur général du Centre d'art d'Orford

1978-1980
Directeur de l'Orchestre des jeunes du Québec.

1981-1994
Professeur d'art vocal à l'Université de Montréal

1985-1988
Conseiller vocal à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal