Le retour du football souligné par une victoire des Bleus

En 5 secondes

Ce match pré-saison servait d’audition pour les nouveaux venus et plusieurs recrues en ont profité pour se faire valoir.

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de la première sortie de la nouvelle édition des Carabins de l’Université de Montréal un succès. Les Bleus ont joué avec cohésion après une semaine de camp d’entraînement et ont mérité une victoire de 36-3 sur les Gee-Gees d’Ottawa dimanche après-midi dans le cadre d’un match pré-saison. Un total de 3463 spectateurs ont accueilli leurs favoris sous un soleil radieux.

Ce match pré-saison servait d’audition pour les nouveaux venus et plusieurs recrues en ont profité pour se faire valoir. Dès le premier jeu en attaque des Bleus, le receveur recrue Louis-Mathieu Normandin a capté une passe de 29 verges de Gabriel Cousineau. Normandin a complété le match avec des gains de 133 verges en sept réceptions.

« Il y avait un peu de rouille au début, mais c’était une bonne performance. Nos jeunes et nos vétérans étaient à l’aise sur le terrain, a affirmé l’entraîneur-chef Danny Maciocia. La beauté, c’est que tout le monde a pu jouer et contribuer à cette victoire et c’est vraiment satisfaisant. Nous allons maintenant partir d’ici pour continuer notre préparation. Nous ne cacherons pas qu’il nous reste beaucoup de travail. »

Le premier touché des Carabins a été inscrit par le receveur Guillaume Paquet, un transfert du Vert & Or de Sherbrooke. Il a marqué le majeur sur une course de huit verges tôt dans le match. Le botteur Louis-Philippe Simoneau a enchaîné avec un placement de 23 verges. L’unique réplique des Gee-Gees est venue au premier quart, un placement de 31 verges de Lewis Ward.

Les Carabins se sont imposés ensuite, accroissant leur avance à chaque quart. Au deuxième, Simoneau a ajouté un deuxième placement, sur 11 verges. Ensuite, l’attaque des Bleus a profité de l’interception de la recrue François Hamel. Le porteur de ballon Gabriel Parent, un autre nouveau venu, a complété la poussée en marquant un touché sur une course de deux verges. Les représentants de l’UdeM avaient ainsi les devants 20-3 à la mi-temps.

Le quart-arrière Gabriel Cousineau a complété 16 de ses 21 tentatives de passe pour des gains de 213 avant d’être retiré du match à la mi-temps. « Ça faisait du bien de revenir sur le terrain. Dès le premier entraînement, je savais que nous aurions une belle saison, a dit Cousineau. La ligne offensive a très bien fait et j’ai eu beaucoup de temps pour lancer. Les receveurs ont aussi gagné leurs batailles et ça m’a facilité le travail. »

Au quatrième quart, le quart-arrière Hugo Henderson a bien mené son unité. Il a complété lui-même une poussée de 57 verges sur une faufilade pour le touché. Quelques instants plus tard, le porteur de ballon Asnel Robo a couru sur 12 verges pour le touché à son premier match avec les Carabins. Ce dernier a terminé au premier rang pour les verges au sol avec 64 verges en six courses.

Le botteur Félix Ménard-Brière a ajouté deux simples sur des bottés de dégagement en deuxième demie.
De l’autre côté, la défense des Bleus a concédé peu de terrain. La troupe de Danny Maciocia a dominé ses adversaires, 533 verges à 196. Les Bleus ont également eu l’avantage 28 à 11 du côté des premiers jeux. Nicolas Easterbrook a été le meneur au chapitre des plaqués avec un total de quatre.

Les Carabins joueront le premier match de leur saison régulière le samedi 5 septembre à 19 h au PEPS de l’Université Laval contre le Rouge et Or. Ils reviendront ensuite jouer leur match d’ouverture au CEPSUM le vendredi 11 septembre à 19 h face à McGill.

Pour information

Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458