L'Institut de recherche Terry Fox annonce 1,35M$ pour trois chercheurs

En 5 secondes

Trois chercheurs reçoivent 1,35M$ de l'Institut de recherche Terry Fox pour lutter contre une forme mortelle de leucémie et le cancer de la prostate.

Terry Fox a entrepris son Marathon de l'espoir il y a 35 ans, après avoir passé plusieurs mois dans un service de pédiatrie pour traiter son cancer des os. Aujourd'hui, deux des trois chercheurs québécois recevant un financement de la part de l'Institut de recherche Terry Fox vont entreprendre des recherches pour découvrir de nouvelles thérapies afin d'améliorer la survie les enfants atteints d'une forme mortelle de leucémie. Un troisième chercheur testera une molécule récemment découverte afin de voir comment le système immunitaire pourrait détruire les cellules tumorales du cancer de la prostate.

Les subventions ont été attribuées aux jeunes chercheurs Drs Sonia Cellot et Brian Wilhelm, respectivement du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et de l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie. Tous deux mènent des recherches sur la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) dans le but de soigner des enfants atteints de cette maladie, et ils souhaitent mettre au point des traitements moins néfastes. Au Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM), le Dr John Stagg évaluera une molécule récemment découverte pour voir comment le système immunitaire pourrait détruire plus efficacement les cellules tumorales du cancer de la prostate. Ces trois chercheurs font partie du corps professoral de l'Université de Montréal.

Au cours de cette importante année anniversaire pour la Fondation Terry Fox, les trois scientifiques recevront 1,35 million de dollars de l'Institut de recherche Terry Fox (IRTF) et de ses nouveaux partenaires québécois. Chaque chercheur recevra une somme de 450 000 $ à titre de lauréat du concours annuel pancanadien, dans le cadre duquel les candidatures sont évaluées par des pairs.

Les nouveaux partenaires qui se joignent à l'Institut de recherche Terry Fox au Québec dans la lutte contre le cancer se partageront la somme de 615 000 $ : le Fonds de recherche du Québec-Santé(FRQS) (330 000 $), la Fondation Cole (142 500 $), la Fondation CHU Sainte-Justine (62 500 $), laFondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau (50 000 $) et l'Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) (30 000 $).

«Au nom de l'IRTF et de la Fondation Terry Fox, nous félicitons les Drs Cellot, Stagg et Wilhelm pour leur prestigieuse bourse Terry Fox à titre de jeunes chercheurs. Ces subventions de trois ans permettent à de nouveaux talents, issus de nos institutions partenaires de recherche sur le cancer, d'acquérir une précieuse expérience de mentorat au sein de notre communauté de recherche pancanadienne de calibre international. En outre, ces bourses permettent aux bénéficiaires de construire leur propre programme de recherche à un moment crucial de leur carrière. Nous remercions également nos nouveaux partenaires financiers québécois qui ont rendu possible cette année l'investissement record de 2,7 millions de dollars afin de soutenir ces futurs leaders de la recherche sur le cancer. Ils joueront un rôle essentiel en nous aidant à accomplir le rêve de Terry d'éradiquer le cancer», a expliqué le Dr Victor Ling, président et directeur scientifique de l'IRTF.

«Le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) est très heureux de s'associer à l'Institut de recherche Terry Fox. Grâce à cette collaboration, des chercheurs du Québec pourront mener des programmes de recherche de pointe sur le cancer, et ce, à l'échelle canadienne. Nous souhaitons le meilleur des succès aux lauréats, de jeunes chercheurs prometteurs qui s'attaqueront à la leucémie pédiatrique et au cancer de la prostate», a déclaré le Dr Renaldo Battista, directeur scientifique du FRQS.

«Le partenariat entre les organisations est important, car le fait de vaincre la maladie représente un défi bien supérieur à celui de la gestion financière d'une seule institution», a ajouté M. Barry Cole, président de la Fondation Cole, un nouveau partenaire de l'IRTF dans le financement de la leucémie pédiatrique et de jeunes adultes ainsi que de la recherche sur le lymphome. La Fondation Cole appuie le travail des Drs Cellot et Wilhelm.

«C'est emballant de voir des fondations de partout au Canada se réunir pour soutenir la prochaine génération de scientifiques. Nous sommes très fiers de nous joindre à elles et d'appuyer une chercheuse talentueuse comme la Dre Sonia Cellot», a déclaré Maud Cohen, présidente et directrice générale de la Fondation CHU Sainte-Justine. «Nous sommes convaincus que notre appui collectif contribuera à donner aux enfants atteints de cancer les meilleures chances de guérison», a renchéri Richard Laramée, président de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau.

«Le CHU Sainte-Justine est extrêmement heureux de compter la clinicienne chercheuse Sonia Cellot et son équipe au palmarès des scientifiques sélectionnés par l'IRTF, a déclaré Alain Moreau, directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Participer à l'effort de lutte contre le cancer de façon collective d'un bout à l'autre du pays constitue une approche hautement pertinente qui est à privilégier, car la nécessité d'améliorer la santé des enfants atteints du cancer et leur qualité de vie est mondiale et ne connaît pas de frontières.»

«L'IRIC est très fier d'être associé de nouveau à l'IRTF par le biais de cette bourse à Brian Wilhelm et à son équipe, en particulier depuis que l'œuvre de Terry Fox demeure une source d'inspiration pour tous les chercheurs qui travaillent dans le domaine de la recherche contre le cancer. La détermination et la force de Terry, nous encourage à poursuivre le Marathon de l'espoir et à nous assurer d'accélérer la recherche contre cette maladie», a ajouté Michel Bouvier, directeur général de l'IRIC.

Malgré les progrès rapides de la recherche pour certaines formes de leucémie, le pronostic pour les enfants ayant reçu un diagnostic demeure sombre; seuls six enfants sur dix survivront. Les Drs Cellot et Wilhelm se pencheront chacun sur des moyens d'améliorer le devenir de ces jeunes patients.

Le projet de la Dre Cellot générera de nouvelles connaissances sur le rôle des changements de structure de la chromatine dans la LAM chez l'enfant dans le but de mettre au point de nouvelles stratégies thérapeutiques. De plus, la chercheure tente de trouver le moyen d'amener les médicaments à mieux cibler les cellules souches leucémiques tout en préservant les cellules souches normales du sang. «Les taux de guérison ne sont pas aussi élevés pour la leucémie aiguë myéloblastique que pour d'autres formes de leucémie, alors il est essentiel que mes travaux se concentrent sur cette question. Je suis d'ailleurs très reconnaissante à l'IRTF et aux fondations partenaires de m'appuyer financièrement», a affirmé la Dre Cellot.

Le Dr Wilhelm étudiera un petit groupe de gènes qui touche cette maladie afin de permettre le développement de nouvelles façons de traiter la maladie. «Nous devons penser à de nouvelles façons de cibler spécifiquement la leucémie sans causer les effets secondaires néfastes observés lors de la chimiothérapie standard», fait-il remarquer.

Le troisième lauréat, le Dr John Stagg, évaluera de nouvelles façons dont l'immunothérapie - lorsque le propre système immunitaire du patient est stimulé pour détruire les cellules cancéreuses - peut être utilisée pour traiter le cancer de la prostate. Il a mentionné que «les choses évoluent rapidement et il y a plus d'espoir aujourd'hui qu'il y en avait il y a un an pour les patients atteints de cancer.»

L'IRTF a également annoncé des bourses de jeunes chercheurs à trois autres chercheurs canadiens : deux en Colombie-Britannique et un en Ontario afin de poursuivre leurs recherches au nom de Terry Fox. L'IRTF investit les fonds recueillis par la Fondation Terry Fox lors de la course annuelle Terry Fox, qui cette année aura lieu le dimanche 20 septembre 2015.