Besoin de parler à quelqu'un?

En 5 secondes

Journée Écoute-Conseils à la Clinique universitaire de psychologie de l'Université de Montréal: Vendredi 18 septembre, de 9 h 00 à 21 h 00.

Les lieux publics vous angoissent? Vous ne savez pas comment interagir avec votre ado? Un collègue de travail vous dénigre constamment et ça vous ronge? Vous êtes incapable d'annoncer à votre partenaire que c'est fini? Quelle que soit la problématique qui mine votre vie et vous fait souffrir, rencontrer un psychologue permet d'y voir plus clair et de trouver des solutions. Lors de saJournée Écoute-Conseils du 18 septembre, la Clinique universitaire de psychologie de l'Université de Montréal offrira des rencontres gratuites de 30 minutes à tous ceux qui ressentent le besoin d'être orientés et/ou qui se demandent si l'aide d'un psychologue pourrait leur être bénéfique.

Alors que le réseau public est surchargé et que les listes d'attente pour les services d'un psychologue en pratique privée sont longues, il faut savoir que d'autres options existent, comme la Clinique universitaire de psychologie (CUP).

La CUP est une clinique de formation et de recherche qui offre des services psychologiques de qualité à prix modique - 30 $ la séance -  à la population: enfants, adolescents, adultes et aînés. Dans le contexte de leur formation doctorale, les étudiants stagiaires interviennent auprès de la clientèle sous la supervision de psychologues d'expérience, qu'ils soient professeurs au Département de psychologie ou provenant de différents milieux de pratique.

« Lors de la Journée Écoute-Conseils, les intervenants seront les étudiants au doctorat ayant déjà été en contact avec la clientèle, explique Marie-Christine Laferrière-Simard, directrice de la Clinique. Les superviseurs observeront les rencontres derrière un miroir sans tain et seront disponibles pour intervenir ou répondre aux questions au besoin. »

 

 

Déroulement de la Journée Écoute-Conseils

Le 18 septembre, toute personne qui le souhaite pourra rencontrer un intervenant gratuitement et sans rendez-vous pour une période d'environ 30 minutes, après s'être inscrite sur place et avoir donné son consentement. Cela permettra, dans certains cas, de vivre une première expérience d'écoute, tandis que pour d'autres, ce sera l'occasion de démystifier la consultation psychologique dans un milieu de formation. À l'issue de la rencontre, l'intervenant pourrait faire des recommandations, par exemple suggérer d'entreprendre un processus thérapeutique avec un professionnel de la Clinique ou d'ailleurs, ou encore remettre une liste d'ouvrages traitant de la problématique abordée pendant la rencontre.

« Certaines personnes n'osent pas venir consulter à la Clinique parce qu'elles croient qu'elles ne seront pas à l'aise de savoir qu'un psychologue supervise la rencontre derrière un miroir sans tain. En réalité, notre clientèle rapporte ne plus se rendre compte de la présence du miroir quelques minutes après le début de la rencontre », souligne Mme Laferrière-Simard.

« Les intervenants de la Clinique sont formés pour répondre à des demandes de diverses natures, mais puisque les services sont offerts dans un contexte de stage, il n'est pas possible de recevoir les personnes atteintes de troubles psychotiques ou d'autres problématiques qui requièrent des soins plus spécialisés, les personnes toxicomanes ni les personnes requérant une évaluation dans un contexte légal », de préciser Mme Laferrière-Simard.  Par ailleurs, certains stages se spécialisent dans le traitement de problématiques spécifiques, par exemple les troubles alimentaires, les problèmes de couples et de sexualité, ou dans l'évaluation de populations spécifiques, comme les enfants de 0 à 5 ans.

Aide-mémoire

Journée Écoute-Conseils 
Clinique universitaire de psychologie de l'UdeM
Vendredi, 18 septembre, de 9 h 00 à 21 h 00
1525, boul. Mont-Royal Ouest, local D-331 Métro Édouard-Montpetit (ligne bleue)
Dépliant d'information