Karl Fernandes, «Personnalité de la semaine La Presse»

En 5 secondes

Élu «Personnalité de la semaine La Presse» pour sa contribution à la recherche sur la maladie d'Alzheimer, en lien avec l'article publié dans le journal Cell Stem Cellle 27 août dernier.

Karl Fernandes, professeur agrégé au Département de neurosciences, chercheur au Centre de Recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurobiologie des cellules souches, a été élu «Personnalité de la semaine La Presse» pour sa contribution à la recherche sur la maladie d'Alzheimer, en lien avec l'article publié dans le journal Cell Stem Cellle 27 août dernier.

Cette percée ouvre une nouvelle piste dans la recherche d'un médicament pour guérir ou freiner la progression de la maladie d'Alzheimer. «Nous avons trouvé des dépôts d'acides gras dans le cerveau de patients morts de cette maladie. Nos expériences suggèrent que ces accumulations anormales de gras pourraient constituer un déclencheur de la maladie», estime Karl Fernandes.

Cette découverte soutient la thèse à l'effet que la maladie d'Alzheimer serait une maladie métabolique du cerveau, un peu comme l'obésité ou le diabète sont des maladies métaboliques périphériques.

Cette recherche est le fruit d'une collaboration multidisciplinaire entre les équipes de Karl Fernandes au CRCHUM, Pierre Chaurand du Département de chimie de l'Université de Montréal et Martin Parent, pour la banque de cerveaux du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec à l'Université Laval.