Pour une utilisation judicieuse des médias sociaux en enseignement

  • Forum
  • Le 15 septembre 2015

  • Martin LaSalle
Les médecins et les professionnels de la santé se servent de plus en plus des médias sociaux pour communiquer entre eux

Les médecins et les professionnels de la santé se servent de plus en plus des médias sociaux pour communiquer entre eux

Crédit : Benoît Gougeon.

En 5 secondes

L'utilisation des médias sociaux en contexte d'enseignement est en pleine émergence et la Faculté de médecine de l'Université de Montréal organisera un colloque sur le sujet le 20 novembre prochain.

Les étudiants de l'Université de Montréal utilisent de moins en moins le courriel et de plus en plus le texto pour communiquer. Et, selon différentes études, les professeurs sont de plus en plus intéressés par l'utilisation des médias sociaux pour faciliter et encourager l'apprentissage. Mais quels sont les enjeux, les risques et les avantages de cette pratique pédagogique émergente?

C'est ce qui, depuis près de deux ans, occupe Rhoda Weiss-Lambrou, responsable de l'intégration des médias sociaux en enseignement au Centre de pédagogie appliquée en sciences de la santé de la Faculté de médecine de l'UdeM.

Son mandat : accompagner la faculté dans sa réflexion quant aux stratégies d'intégration des médias sociaux dans les différents programmes d'études.

«Les médecins et les professionnels de la santé se servent de plus en plus des médias sociaux pour communiquer entre eux et échanger des informations sur des expériences cliniques afin d'aider les patients, indique-t-elle. Ils communiquent aussi avec les patients pour les suivre d'une façon plus personnalisée.»

Ce constat, Mme Weiss-Lambrou le tire d'un important sondage mené l'an dernier auprès de 565 professeurs et 1508 étudiants de la Faculté de médecine afin de mesurer l'ampleur du recours aux médias sociaux et de connaître leur perception quant à ces modes de communication en contexte d'enseignement. Ce sondage a servi de guide au Comité des médias sociaux en enseignement qu'elle dirige et qui a récemment déposé un plan stratégique d'implantation à la Faculté de médecine.

Rhoda Weiss-Lambrou et ses collègues ont étudié les enjeux, risques et avantages liés à l’utilisation des médias sociaux dans l’enseignement. Photo : Amélie Philibert.

Enjeux, risques et avantages

Selon le sondage, les étudiants sont très enclins à utiliser des médias sociaux à des fins scolaires, que ce soit pour partager du contenu ou pour collaborer avec d'autres étudiants (plus de 90 % dans les deux cas). À première vue, ils ne sont que 60 % à estimer que ces canaux permettraient une meilleure collaboration entre étudiants et enseignants. À cet égard, 64 % jugent que les professeurs devraient avoir des connaissances de base en matière de médias sociaux.

Pour leur part, 72 % des professeurs sondés disent vouloir connaître les avantages et enjeux liés à l'utilisation des médias sociaux dans leurs activités d'enseignement. S'ils y voient également une possibilité d'accroître leurs collaborations et le partage de contenus, la moitié croit que les principaux enjeux associés à l'implantation de cette nouvelle pratique sont la confidentialité des informations et le temps à consacrer à ces outils.

Étendre la pratique à l'UdeM

Outre le plan stratégique d'implantation qu'il a publié, le comité dirigé par Rhoda Weiss-Lambrou a conçu un site Web de référence fort étoffé sur le sujet.

Ce site contient plus de 200 articles scientifiques sur l'usage pédagogique des médias sociaux (classés par thématiques), des textes pour orienter les enseignants dans leur apprentissage de l'utilisation des médias sociaux (guides et tutoriels classés par types d'outils), des vidéos dans lesquelles des professeurs expliquent pourquoi et comment s'en servir, des blogues ainsi que des cours gratuits en ligne.

«Nous croyons que l'ensemble des publications et des ressources que nous avons répertoriées de même que notre modèle d'implantation pourront profiter à l'ensemble de la communauté universitaire, et nous sommes d'ailleurs déjà en relation avec d'autres facultés de l'UdeM qui se sont montrées intéressées par notre démarche et qui souhaitent amorcer une réflexion sur le sujet», dit Mme Weiss-Lambrou.

Un colloque sera organisé le 20 novembre prochain sur ce thème et il sera ouvert à l'ensemble de la communauté de l'Université de Montréal (voir l'encadré).

Colloque sur l'utilisation des médias sociaux en enseignement

Le 1er Colloque sur les médias sociaux en enseignement aura lieu le vendredi 20 novembre au pavillon Roger-Gaudry. L'activité, ouverte à l'ensemble de la communauté de l'UdeM, est organisée par le Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) de la Faculté de médecine en collaboration avec le Vice-rectorat aux études de l'Université de Montréal.

Vu l'intérêt grandissant accordé à l'utilisation pédagogique des médias sociaux dans les programmes qu'offrent l'Université de Montréal et les autres universités canadiennes, il semble tout indiqué d'ouvrir un dialogue sur le sujet et de favoriser le partage d'expériences. Ce colloque d'une demi-journée où conférences et discussions sont au menu mettra l'accent sur la portée interfacultaire des médias sociaux en enseignement.

Pour s'inscrire au colloque.
Programme préliminaire en .pdf
.

À noter qu'il faut détenir, ou créer, son profil CPASS pour s'inscrire : les renseignements se trouvent tout en bas de la page du colloque.