L’Homo naledi dans Nature Communications

Crédit : Martin Lasalle

En 5 secondes

La découverte d’une nouvelle espèce humaine, l’Homo naledi, fait aujourd’hui l’objet de deux articles scientifiques publiés dans Nature Communications.

La découverte d’une nouvelle espèce humaine, l’Homo naledi, annoncée en grande pompe en septembre dernier dans le National Geographic, fait aujourd’hui l’objet de deux articles scientifiques dans Nature Communications, plus précisément sur la main et le pied de cet homme préhistorique nouveau genre. Michelle Drapeau, professeure au Département d’anthropologie de l’UdeM, est l’une des signataires de l’article sur le pied. L’équipe de recherche a fait appel à elle en tant que paléoanthropologue spécialisée sur la bipédie des premiers hominidés.

À la lecture de ces deux articles, on comprend que l’Homo naledi semble avoir été adapté de manière unique autant pour grimper aux arbres que pour marcher, tout en étant capable de manipulations manuelles précises. Dans leur article scientifique, Michelle Drapeau et ses collègues basent leur description du pied d’Homo naledi sur 107 os de pieds retrouvés dans la grotte Denaldi (Afrique du Sud), ainsi que sur un pied droit adulte bien conservé. Ils démontrent que le pied du naledi partage de nombreuses caractéristiques avec le pied d’un humain moderne, ce qui indique qu'il était bien adapté pour se tenir debout et marcher sur ses deux pieds.

Ressources pour les médias