Une sommité mondiale sur le traitement personnalisé du cancer à l’UdeM

Dr Lewis Cantley

Dr Lewis Cantley

Crédit : John Abbott/Weill Cornell Medical College

En 5 secondes

Le Dr Cantley, lauréat du prix Canada Gairdner, sera à l’UdeM le 27 octobre pour parler de ses recherches sur l’une des principales voies de signalisation cellulaire déréglée dans les cas de cancer.

La Faculté de médecine, en collaboration avec l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), accueille le récipiendaire du prix Canada Gairdner 2015, le Dr Lewis Cantley, à l’Université de Montréal le mardi, 27 octobre prochain. Le Dr Cantley, chercheur de réputation internationale sur le cancer, prononcera la conférence Targeting P13-Kinase for Cancer Therapy,  au pavillon Jean-Coutu à 16 h 00.

Le Dr Lewis Cantley, membre de l’US National Academy of Sciences, est un leader mondial de la recherche sur la signalisation cellulaire et le cancer. Dr Cantley a découvert l’une des principales voies de signalisation déréglée dans les cas de cancer, de diabète et de plusieurs maladies auto-immunitaires: la voie de la PI3K/AKT. Son équipe a aussi trouvé plusieurs mutations dans cette voie chez des patients atteints de cancer et testé plusieurs médicaments pour en corriger les défauts. Dans cette optique, le Dr Cantley est devenu l’un des spécialistes les plus reconnus pour le développement de traitements personnalisés contre le cancer.

La recherche dans le laboratoire du Dr Cantley cherche à comprendre les voies de signalisation menant à la transformation des cellules normales en cellules tumorales. L’enzyme PI3K, découverte par le Dr Cantley, est un point critique dans ces voies de signalisation stimulées par plusieurs récepteurs de membranes incluant le récepteur de l’insuline et des facteurs de croissance cellulaire. Cette voie de signalisation est donc très importante pour comprendre et traiter le diabète, le cancer et d’autres maladies où la signalisation de récepteurs de membranes est altérée.

Dr Cantley est directeur du centre Meyer sur la recherche contre le cancer à l’École de Médecine de Weill Cornell, à New York. Il est aussi coéditeur du prestigieux journal Cancer Discovery et membre du comité de direction de l’American Cancer Society.