Deux étudiantes de l'UdeM lauréates du concours Étudiants-chercheurs étoiles

Florence Allain et Deborah Ummel.

Florence Allain et Deborah Ummel.

En 5 secondes

Deux étudiantes au doctorat en pharmacologie et en psychologie clinique à l’UdeM sont lauréates du concours Étudiants-chercheurs étoiles des Fonds de recherche du Québec.

Deux étudiantes de l'Université de Montréal sont les lauréates pour le mois d'octobre du concours Étudiants-chercheurs étoiles des Fonds de recherche du Québec. Florence Allain, étudiante au doctorat en pharmacologie, a été récompensée par le Fonds de recherche du Québec ‒ Santé pour son article «How Fast and How Often: The Pharmacokinetics of Drug Use Are Decisive in Addiction», paru dans la revue Neuroscience & Biobehavioral Reviews.

La consommation de drogues ne rime pas forcément avec toxicomanie; le patrimoine génétique du consommateur et l'environnement dans lequel il vit modulent ce risque. La recherche de Florence Allain démontre que les variables pharmacocinétiques des drogues (la quantité de drogue qui se rend au cerveau ainsi que la vitesse et la fréquence auxquelles elle s'y rend) sont aussi déterminantes. Il a été prouvé que plus une drogue parvient rapidement au cerveau, plus le risque de toxicomanie est grand. Par exemple, la nicotine peut entraîner une dépendance lorsqu'elle est fumée, mais se révéler thérapeutique quand elle est administrée par un timbre sur la peau. Cette information contribue grandement à une meilleure compréhension des changements cérébraux associés à la dépendance aux drogues.

Deborah Ummel, étudiante au doctorat en psychologie clinique, est la gagnante du Fonds de recherche du Québec ‒ Société et culture pour son article «Transplant Trajectory and Relational Experience Within Living Kidney Dyads», publié dans la revue Qualitative Health Research en février dernier.

En faisant une rare incursion dans l'expérience de donneurs et de receveurs en contexte de dons de rein entre vivants, le projet de Deborah Ummel met en évidence à quel point le type de relation qu'entretiennent le donneur et le receveur a un effet significatif sur leur façon de vivre leur expérience de don d'organe entre personnes vivantes. En ce sens, le fait de donner et d'accepter un rein est facilité lorsque le geste est cohérent avec le rôle social de l'individu. Cette mise en relief de l'importance du rôle social et du contexte interpersonnel plus large permet de mieux comprendre la trajectoire que suivent les donneurs et les receveurs, et donne un cadre pour améliorer la compréhension des enjeux relationnels entre les donneurs et les receveurs.

Une fois par mois, chacun des trois Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, Santé, Société et culture – remet un prix de 1000 $ à un étudiant-chercheur. En plus de promouvoir des carrières en recherche, le concours Étudiants-chercheurs étoiles vise à reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants au collégial et à l'université, les stagiaires postdoctoraux et les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds.