Monique Cormier nommée vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie

En 5 secondes

Nouvelle nomination de Monique Cormier.

Monique Cormier, qui dirige actuellement le Département de linguistique et de traduction et le Bureau de valorisation de la langue française et de la francophonie, ajoute à ces fonctions de nouvelles responsabilités : celles de vice-rectrice associée à la langue française et à la Francophonie.

À ce titre, Mme Cormier relève du vice-recteur aux affaires internationales, à la Francophonie, à la philanthropie et aux relations avec les diplômés, Guy Lefebvre. Elle conseillera la direction sur les stratégies à mettre en place pour réaffirmer l'importance de la langue française sur le campus et pour mieux positionner l'UdeM dans le monde universitaire francophone. Dans le cadre de son nouveau mandat, Mme Cormier sera aussi responsable des Belles Soirées et travaillera avec la directrice, Helena Urfer, à développer un service de plus en plus populaire au sein d'une population informée et curieuse.

Le titre de vice-recteur associé est une nouveauté dans l'organigramme de la direction de l'Université. Créé à la demande du recteur, il vise à permettre à des professeurs de s'engager dans l'administration universitaire tout en poursuivant leurs activités d'enseignement et de recherche. «C'est un statut administratif allégé, précise le recteur Breton. En introduisant cette fonction de vice-recteur associé, j'ai voulu donner davantage de souplesse à l'exercice de rôles stratégiques pour notre université et compter sur une plus grande variété de voix au sein de la direction.»

Titulaire d'un doctorat en traduction de l'Université Sorbonne Nouvelle–Paris 3, Monique Cormier est professeure au Département de linguistique et de traduction. Ses travaux en terminologie et en métalexicographie, notamment sur les filiations des dictionnaires européens, lui ont valu une bourse d'excellence en recherche de l'Université des réseaux d'expression française et le Warren N. Cordell Research Fellowship de l'Université d'État d'Indiana.

Membre de la Société royale du Canada et lauréate du prix Georges-Émile-Lapalme en reconnaissance d'une carrière remarquable, Mme Cormier devenait en 2011 la première femme à recevoir le Prix d'excellence académique de l'Association canadienne des professeures et professeurs d'université. Elle est chevalière de l'Ordre national du Québec et de l'Ordre des Palmes académiques de France. En 2014, le Conseil supérieur de la langue française reconnaissait sa contribution à la promotion, au maintien et à l'épanouissement de la langue française sur le continent en lui décernant l'Ordre des francophones d'Amérique.