Décès du cinéaste et professeur Denis Héroux

Denis Héroux, cinéaste et professeur à l'Université de Montréal, est décédé le 10 décembre.

Denis Héroux, cinéaste et professeur à l'Université de Montréal, est décédé le 10 décembre.

En 5 secondes

Denis Héroux, ancien professeur et artisan du cinéma québécois, est décédé le 10 décembre 2015. Le cofondateur de l’Observatoire du cinéma au Québec laisse un héritage cinématographique marquant.

Denis Héroux, artisan, pionnier et bâtisseur du cinéma québécois, est décédé le 10 décembre dernier à l'âge de 75 ans. Monsieur Héroux laisse un héritage cinématographique marquant tant à l'échelle nationale qu'internationale. Au total, le cinéaste a participé à plus d'une centaine de projets à titre de producteur ou de réalisateur.

Denis Héroux a effectué ses premiers pas au cinéma en 1962, alors qu'il étudiait la littérature et l'histoire à l'Université de Montréal. Seul ou avec d'autres, premier long métrage étudiant du cinéma québécois, qu'il a réalisé en collaboration avec Denys Arcand et Stéphane Venne, sera l'année suivante sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes.

Il a par la suite participé, à titre de producteur ou de réalisateur, à nombre d'œuvres du cinéma québécois, qui ont marqué leur époque et qui s'imposent toujours dans l'imaginaire collectif : Valérie, L'Initiation, Le Matou, Les Plouffe et d'autres encore.

Denis Héroux a également produit de nombreux films à l'international et a travaillé avec les réalisateurs Claude Chabrol, Claude Lelouch, Alexandre Arcady, Louis Malle, Jean-Jacques Annaud et Claude Pinoteau. Parmi ses productions internationales primées, on retiendra entre autres La Guerre du feu (César du meilleur film en 1982) et Atlantic City(Lion d'or à la Mostra de Venise en 1980).

Leçon de cinéma avec Denis Héroux
En lecture:

Leçon de cinéma avec Denis Héroux

À l'Université de Montréal, la création d'un Observatoire du cinéma

De 2007 à 2013, Denis Héroux a enseigné au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal à titre de professeur invité, où il a su faire profiter les étudiants de son expérience riche de plus de 50 ans. Sa grande générosité et son amour de l'enseignement ont du reste touché collègues et étudiants. Il anima en parallèle les quatre premières saisons de la série Au cœur du cinéma québécois, produite par la Faculté des arts et des sciences et l'Observatoire du cinéma au Québec dans le cadre du cours Production cinématographique au Québec et diffusée sur les ondes de Canal Savoir.

« Le Québec perd un grand homme qui a tant fait pour le rayonnement culturel et cinématographique de la province. L'Université de Montréal peut s'estimer chanceuse d'avoir pu compter pendant plusieurs années sur les talents de pédagogue de Monsieur Héroux », a déclaré Tania Saba, doyenne par intérim de la Faculté des arts et des sciences.

En 2010, Denis Héroux et André Gaudreault ont lancé L'Observatoire du cinéma au Québec. Logé à l'Université de Montréal, l'Observatoire est un carrefour universitaire unique qui vise à encourager les échanges et les partenariats entre les intervenants issus de la pratique du cinéma au Québec et ceux qui se consacrent à l'étude du cinéma. L'Observatoire, un projet précieux aux yeux de Denis Héroux, illustre bien sa volonté de bâtir des ponts afin de favoriser l'avenir de la relève.

« Denis était un homme passionné, un homme de cœur. Si vous pouviez voir le pétillement qu'il faisait naître dans le regard de ses interlocuteurs, vous en seriez renversé! », ajoute André Gaudreault, professeur au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques.

Consultez l'avis de décès pour connaître les détails entourant le service commémoratif des funérailles.