L’innocuité du Lixisenatide est démontrée

Crédit : CRÉDIT : AMÉLIE PHILIBERT

En 5 secondes

L’innocuité du Lixisenatide est démontrée par l'équipe du Dr Jean-Claude Tardif.

Une récente étude publiée dans le prestigieux New England Journal of Medicine démontre l'innocuité du Lixisenatide, un médicament utilisé pour traiter les personnes atteintes de diabète de type 2 avec un récent syndrome coronarien aigu.

Cette étude a été menée par l'équipe du Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche famille Desmarais de l'Institut de cardiologie de Montréal, professeur de médecine à l'Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en médecine translationnelle et personnalisée.

Réalisée auprès de plus de 6000 diabétiques pendant 25 mois, cette étude internationale a permis de découvrir l'effet de ce médicament agoniste des récepteurs GLP-1 dans une population de patients souffrant de diabète de type 2, chez laquelle davantage d'incidents cardiovasculaires se produisent.