L'UdeM parmi les universités les plus internationales

En 5 secondes

L'UdeM occupe le 89e rang du classement du Times Higher Education.

Le Times Higher Education a dévoilé son plus récent classement des universités les plus internationales et l'Université de Montréal y a pris la 89e position. Celles-ci sont déterminées par les proportions des étudiants et des personnels internationaux ainsi que par les recherches faites en collaboration avec des partenaires d'un autre pays.

«L'internationalisation est un moyen d'accroître la pertinence et la qualité de nos activités ainsi qu'une façon de s'assurer que l'Université de Montréal tire le meilleur parti des changements fondamentaux qui transforment actuellement le milieu universitaire, a déclaré le recteur de l'UdeM, Guy Breton. Aujourd'hui, les étudiants souhaitent suivre une formation qui leur permettra de naviguer dans les sociétés mondialisées et c'est cette possibilité que nous leur offrons.»

Un étudiant de l'Université sur cinq n'est pas citoyen canadien et 40 % des professeurs-chercheurs ont obtenu leur diplôme de doctorat en dehors du Canada. La production scientifique est, pour la moitié, le fruit de collaborations internationales, car l'UdeM a créé de forts liens avec des établissements étrangers. Il faut reconnaître que l'UdeM prend sa place sur la scène mondiale des grandes universités, au bénéfice de l'ensemble de la communauté.

Consulter l'ensemble du classement.