Le vote stratégique en hausse lors du dernier scrutin fédéral

Des chercheurs ont analysé le vote stratégique lors de récentes élections et ils démontrent que cette manière de voter a été en légère hausse lors de l'élection fédérale de 2015.

Des chercheurs ont analysé le vote stratégique lors de récentes élections et ils démontrent que cette manière de voter a été en légère hausse lors de l'élection fédérale de 2015.

Crédit : Thinkstock.

En 5 secondes

Des chercheurs ont analysé le vote stratégique lors de récentes élections et ils démontrent que cette manière de voter a été en légère hausse lors de l'élection fédérale de 2015.

Dans le cadre du projet Making Electoral Democracy Work, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, deux membres de la Chaire de recherche du Canada en études électorales de l'Université de Montréal ont analysé le vote stratégique.

Jean-François Daoust, doctorant au Département de science politique de l'UdeM et qui a déjà analysé le vote stratégique au Québec, et Damien Bol, professeur au King's College de Londres, ont utilisé des sondages auxquels 5468 personnes ont répondu dans trois provinces (Québec, Ontario et Colombie-Britannique).

Le tableau ci-dessous indique les proportions d'électeurs qui ont voté stratégiquement lors de la dernière élection fédérale : 9,42 % en Ontario, 9,56 % en Colombie-Britannique et 6,15 % au Québec. Ces résultats démontrent une légère augmentation de ces taux par rapport aux deux autres élections (provinciales) analysées. Quant aux facteurs qui influencent la probabilité de voter de façon stratégique, un répondant se disant proche d'un parti politique fédéral est beaucoup moins susceptible de délaisser stratégiquement son premier choix, de même qu'un individu qui perçoit les partis comme davantage polarisés.

Ontario 2011 (provincial) Québec 2012 (provincial) British-Columbia (federal) Ontario 2015 (federal) Quebec 2015 (federal) Total
N 651 562 1062 994 976 4245
Proportion d'électeurs dans une position stratégique 17,4% 17,6% 19,5% 19,6% 17,83% 18,54%
Proportion d'électeurs stratégiques 6,3% 7,3% 9,42% 9,56% 6,15% 7,94%
Proportion d'électeurs stratégiques parmi ceux qui avaient cette possibilité 36,2% 41,4% 48,3% 48,8% 34,5% 42,8%

Ressources pour les médias