Je vote stratégique

  • Forum
  • Le 8 février 2016

Crédit : Amélie Philibert - Benoît Gougeon.

En 5 secondes

Le doctorat de Jean-François Daoust porte sur le vote stratégique, soit le fait de ne pas voter pour son parti préféré afin de favoriser un parti plus susceptible de bloquer une option pire.

Mon doctorat porte sur le vote stratégique, soit le fait de ne pas voter pour son parti préféré afin de favoriser un parti plus susceptible de bloquer une option pire. Un récent article que j'ai publié démontre qu'au Québec plus de 8 % des électeurs votent stratégiquement. Ayant une formation en philosophie, je me suis posé la question suivante : qui sont ces gens qui ne votent pas «sincèrement» et fidèlement par rapport à leurs valeurs lors d'un choix crucial pour la démocratie?

Ma thèse par articles évalue les méthodes utilisées pour mesurer le vote stratégique et propose un modèle des déterminants individuels de ce comportement (qui vote stratégiquement? dans quel contexte?). Et finalement j'analyserai le vote stratégique dans l'élection canadienne de 2015. Ce cas est particulièrement intéressant, car il s'agissait d'une course très serrée où voter stratégiquement a eu une influence certaine.

Après ma soutenance, j'espère enseigner à l'université.

Jean-François Daoust

En savoir plus

Directeur de recherche

Codirecteur

  • Patrick Fournier

Bourse

  • Joseph-Armand-Bombardier, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Publication

Propos recueillis par Mathieu-Robert Sauvé