Mathieu-Robert Sauvé et Caroline Bergeron

Mathieu-Robert Sauvé est rédacteur au journal Forum et Caroline Bergeron, responsable de programme à la Faculté de l'éducation permanente. En couple depuis 2009, ils sont les parents de Léonard (20 ans), d'Edmond (17 ans), d'Ulysse (8 ans) et de Ludovic (3 ans).

Mathieu-Robert Sauvé est rédacteur au journal Forum et Caroline Bergeron, responsable de programme à la Faculté de l'éducation permanente. En couple depuis 2009, ils sont les parents de Léonard (20 ans), d'Edmond (17 ans), d'Ulysse (8 ans) et de Ludovic (3 ans).

Crédit : Amélie Philibert.

En 5 secondes

À l'occasion de la Saint-Valentin, rencontre avec Mathieu-Robert Sauvé, rédacteur au BCRP, et Caroline Bergeron, responsable de programme à la FEP.

Vous vous êtes connus à l'UdeM...

Mathieu-Robert. ‒ On est un pur produit UdeM! Le plus grand des enfants étudie en bioinformatique à l'UdeM, le petit est au centre de la petite enfance de l'UdeM, le troisième est à l'école à côté du pavillon Marie-Victorin.

Caroline. ‒ On est presque caricatural comme couple UdeM. La semaine dernière, on est allés voir le théâtre de l'UdeM, on va au Ciné-Campus, on participe aux ateliers des Activités culturelles. Je voudrais même qu'on se marie dans le Hall d'honneur!

Travailler au même endroit, comment est-ce?

Caroline. ‒ Côté pratico-pratique, c'est génial. On perd moins de temps. Et c'est ça, l'enjeu avec les grosses familles : le temps. On va dîner ensemble, juste nous deux, on se rend au travail ensemble à pied. On récupère ainsi du temps de qualité.

Vous êtes ensemble depuis sept ans...

Mathieu-Robert. ‒ Mais on s'est connus bien avant, en 1994 pour tout dire. En 1997, on s'est retrouvés tous les deux à Fredericton pour une conférence. On a regardé l'océan ensemble et il y avait une telle profondeur dans nos discussions que j'ai vraiment l'impression que quelque chose est né à ce moment-là.

Vous constituez une grande famille recomposée...

Mathieu-Robert. ‒ Lorsque Caro et Zoé, son dalmatien, sont venus vivre avec mes trois garçons et moi, tout ça a formé une famille reconstituée qui jusqu'à présent n'a pas montré de signes d'épuisement. Et la cerise sur le sundae a été la naissance de notre petit dernier.

Caroline. ‒ Malgré les moments d'acclimatation, on n'a jamais remis en question cette décision de vivre ensemble, une décision qui est venue tout de même assez rapidement.

NDLR: Caroline et Mathieu-Robert sont les parents de Léonard (20 ans), d'Edmond (17 ans), d'Ulysse (8 ans) et de Ludovic (3 ans).

Comment l'amour «tardif» est-il différent de l'amour de jeunesse?

Caroline. ‒ Des fois on se dit que, si on avait été ensemble dès le début, on aurait eu plein d'enfants, mais peut-être qu'on se serait séparés aussi. Plus jeunes, on veut que tout soit parfait. Plus vieux, on accepte plus facilement le petit jardin secret de l'autre et on ne veut pas le changer. On est moins exigeant face à l'impossible!

Mathieu-Robert. ‒ Si j'avais découvert avant ce que je sais de Caro aujourd'hui, je pense qu'on aurait dû commencer à se fréquenter plus tôt... Mais peut-être qu'il fallait avoir une certaine sagesse pour se trouver, être heureux et s'épanouir l'un à côté de l'autre. Le couple, c'est bien sûr les moments du début avec toute l'euphorie que ça comporte, mais l'important est de savoir évoluer ensemble.

Sujets