L’IRCM à l’origine d’un médicament potentiel pour une maladie rare

En 5 secondes

Cette découverte pourrait contribuer à l'élaboration de thérapies cellulaires et de traitements potentiels plus ciblés contre le cancer.

Une molécule découverte par Peter W. Schiller, directeur de l'unité de recherche en biologie chimique et des polypeptides à l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) et professeur titulaire et chercheur au Département de pharmacologie de l'Université de Montréal, vient de recevoir la désignation Fast Track de la Food and Drug Administration (FDA)F pour le traitement de la myopathie mitochondriale primaire.

Lire la suite sur le site de l'IRCM.

À propos de l'IRCM

Fondé en 1967, l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) est un organisme à but non lucratif qui effectue de la recherche biomédicale fondamentale et clinique en plus de former une relève scientifique de haut niveau. Doté d’installations technologiques ultramodernes, l’Institut regroupe 33 équipes de recherche qui œuvrent notamment dans le domaine du cancer, de l’immunologie, des neurosciences, des maladies cardiovasculaires et métaboliques, de la biologie des systèmes et de la chimie médicinale. L’IRCM dirige également une clinique de recherche spécialisée en hypertension, en cholestérol, en diabète et en fibrose kystique ainsi qu’un centre de recherche sur les maladies rares et génétiques chez l’adulte. L’IRCM est affilié à l’Université de Montréal et associé à l’Université McGill. Sa clinique est affiliée au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). L’IRCM reçoit l’appui du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec.

Ressources pour les médias